Le groupe Lafarge continue à se dégager du plâtre

le
0
Le groupe français a ces derniers mois accéléré le rythme de ses cessions afin de diminuer son endettement, qui atteignait 14 milliards d'euros fin 2010.

Lafarge continue à tailler dans son plâtre. Le leader mondial des matériaux de construction a annoncé mercredi la cession à son partenaire australien Boral de sa participation dans leur coentreprise. La vente de sa part dans Lafarge Boral Gypsum Asia (LBGA), créé en 2000, va faire entrer 429 millions d'euros dans les caisses du groupe français. Cette opération entre dans le cadre de son désengagement du plâtre, le plus petit de ses trois métiers et le moins rentable. Outre le plâtre, qui représentait 8,8% de son chiffre d'affaires en 2010, Lafarge est également présent dans le ciment (59,7%) et les granulats et le béton (31,5 %).

Ces derniers mois, le groupe français a accéléré le rythme de ses cessions afin de diminuer son endettement, qui atteignait 14 milliards d'euros fin 2010. On le comprend: en mars, l'agence de notation Standard & Poor's a dégradé la note de sa dette au rang de «junk bond», c'est-à-dire d'obligation spéculative. Sa concurrente

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant