Le Groupe Hi-media annonce une croissance de 42% de son résultat opérationnel sur le premier semestre 2009

le
0

Communiqué

Paris, le 31 août 2009

Le Groupe Hi-media annonce une croissance de 42% de son résultat opérationnel sur le premier semestre 2009

§ Le Groupe démontre la solidité de son modèle dans un marché en crise:

Chiffre d’affaires supérieur à 74 millions d’euros (+22%)Résultat opérationnel[1] à 7,1 millions d’euros (+42%)Intégration d’AdLINK Internet Media dans un environnement maîtrisé et avec une situation financière solide

Paris, le 31 août 2009 – le groupe media online Hi-media (Code ISIN FR0000075988 - HIM, HIM.FR), un des leaders européens de la monétisation de l’audience sur Internet, annonce ses résultats du premier semestre clos le 30 juin 2009.

Principales données consolidées

6 mois clos le 30 juin

S1 2008

S1 2009

Variation %

en millions d'euros

Chiffre d'affaires

60,8

74,3

22,2%

Marge brute

24,3

28,1

15,8%

Taux de marge brute

39,9%

37,8%

Résultat opérationnel¹

5,0

7,1

41,9%

Résultat net des sociétés consolidées

1,0

2,6

167,7%

(Le compte de résultat, le tableau de financement et le bilan consolidé figurent en annexe au présent communiqué)

Commentant les résultats du premier semestre de l’exercice 2009, Cyril Zimmermann, fondateur et Président Directeur Général de Hi-media, déclare : « Le marché des media offre depuis le début de l’année une visibilité très limitée mais grâce à la très forte mobilisation de ses équipes et à la solidité de son modèle économique, Hi-media a enregistré des performances exceptionnelles dans le secteur avec une croissance de 22% de son chiffre d’affaires et de 42% de son résultat opérationnel sur les six premiers mois de l’année. C’est donc dans de bonnes conditions que le Groupe va s’atteler à l’intégration d’AdLINK Media pour créer ainsi le leader européen de la régie publicitaire et des micropaiements »

Publicité en ligne (Hi-media Network)

S1 2008

S1 2009

Variation

Chiffre d’affaires (M€)[2]

30,4

28,2

-7%

Marge brute²

16,6

15,8

-5%

Taux de Marge brute²

55%

56%

Au premier semestre, l’activité de régie a très bien résisté à la crise avec une baisse de son activité limitée à 7%, partiellement compensée par une progression de son taux de marge brute (notamment grâce à la contribution des sites édités par le Groupe).

Micropaiement (Allopass)

S1 2008

S1 2009

Variation

Chiffre d’affaires (M€)²

30,4

46,0

+51%

Marge brute²

7,7

12,3

+60%

Taux de Marge brute²

25%

27%

L’activité d’Allopass a augmenté de plus de 50% au premier semestre avec une progression encore plus forte de la marge brute (+60%).

En effet, dans un contexte de crise du marché publicitaire, la demande de solutions de micropaiements par les éditeurs de sites augmente notablement. Hi-media a donc décidé d’accélérer le développement de cette activité en France avec un nouveau site et à l’international avec des équipes locales en Espagne, au Portugal, en Belgique, en Suède et aux Etats-Unis.

Publishing

S1 2008

S1 2009

Variation

Chiffre d’affaires (M€)²

5,8

7,9

+36%

Marge brute²

5,7

7,9

+0,6%

Taux de Marge brute ²

99,0%

99,6%

La division Publishing du Groupe Hi-media compte plus de 53 millions de visiteurs uniques par mois dont environ 50% en Europe.

Anticipant la baisse du marché publicitaire, le groupe a diversifié dès 2008 les revenus de ses sites propres en développant les recettes de micropaiement qui représentent désormais plus de 26% du chiffre d’affaires (16% au premier semestre 2008). La croissance de l’audience continue ainsi à alimenter la croissance du chiffre d’affaires (+ 36% comparé au premier semestre 2008).

Environ 28% de la marge brute consolidée est désormais réalisée sur des sites du Groupe.

Situation financière

Hi-media a réussi a conserver un rythme de croissance très élevé malgré l’environnement de crise. Le taux de marge brute consolidée montre une légère érosion à 38% du fait de la part accrue des micropaiements (dont le taux de marge est inférieur à celui des activités publicitaires) dans les revenus du Groupe. Mais le taux de marge de chacune des activités est en revanche en progression, signe de la bonne gestion de la croissance commerciale.

Forte progression des résultats et de la rentabilité

Alors même que le secteur media est particulièrement touché par la crise économique, Hi-media enregistre une forte progression de son activité et de sa marge brute qui, combinée à une maîtrise des coûts (4% d’augmentation avec une stabilisation de la masse salariale à -1% et augmentation de 13% des achats), permet d’afficher une forte croissance de sa rentabilité : le résultat opérationnel[3] est de 7,1 millions d’euros, en hausse de 42% par rapport à la même période l’année précédente.

Le coût de 1,5 million d’euros lié aux actions gratuites et stock-options correspond en normes comptables IFRS à la comptabilisation en charges de la valeur des actions attribuées de 2007 à 2008 à 119 cadres et employés sous condition de performance, dans le cadre des plans votés par l’Assemblée Générale des Actionnaires en 2005 et en 2008 (sans incidence sur la trésorerie). Cette charge devrait être inférieure sur la deuxième partie de l’année.

Le résultat financier négatif à hauteur de -1,0 million d’euros, contre -0,7 million d’euros au premier semestre 2008, résulte de la dette bancaire mise en place lors des différentes acquisitions.

La charge d’impôt est de 2,1 millions d’euros résulte d’un impôt courant de 1,5 million d’euros et d’une charge d’impôt différé de 0,6 million d’euros.

Le résultat net des sociétés consolidées sur le premier semestre de l’exercice 2009 s’établit à 2,6 millions d’euros en hausse de 168% par rapport au premier semestre 2008.

Solidité du bilan

Hi-media dispose d’une structure financière solide. L'endettement à long terme du Groupe (23,2 millions euros) reste très limité par rapport aux fonds propres (131,4 millions d’euros) et respecte l’ensemble des ratios négociés auprès des banques. La trésorerie à l’actif s’élève à près de 14 millions d’euros au 30 juin 2009.

Perspectives :

Le marché de la publicité sur Internet se contracte pour la première fois depuis 2002 mais dans une moindre mesure que sur les autres media. Internet continue donc à gagner des parts de marché vis à vis des supports traditionnels et les perspectives de croissance de la publicité on line à moyen terme restent très favorables.

L’acquisition d’AdLINK Internet Media, qui devrait intervenir dans les prochains jours, va permettre au pôle publicitaire du Groupe de devenir leader Européen et d’acquérir une position stratégique en prévision du rebond du marché publicitaire que l’on peut anticiper avec l’assainissement du contexte macro économique. La combinaison des activités de régie de Hi-media et d’AdLINK devrait par ailleurs générer plus de 5 millions d’euros de synergies de coûts, et va donner naissance à une offre commerciale extrêmement puissante, alliant une audience cumulée de plus de 127 millions de visiteurs uniques par mois[4] et des capacités de ciblage renforcées.

Le groupe va donc pouvoir continuer à déployer les synergies entre ses différents métiers sur un périmètre élargi et dans un environnement maîtrisé. Il est par ailleurs précisé qu’au cours des discussions avec les actionnaires d’AdLINK, sur la base de ses chiffres à fin mars 2009 et tout en soulignant la faible visibilité dont il disposait, le Groupe a communiqué à ses contreparties des objectifs financiers pour l’année 2009 de 158 millions d’euros de chiffre d’affaires, de 16 millions de résultat opérationnel[5] courant et de 7 millions d’euros de résultat net, avant consolidation de l’activité d’AdLINK et des couts liés à son intégration.

Le rapport financier semestriel portant sur les comptes clos au 30 juin 2009 est disponible sur le site internet de la Société à l’adresse www.hi-media.com à la rubrique Informations Corporate.

Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres Hi-media. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes sur Hi-media, nous vous invitons à vous reporter à notre site Internet http://www.hi-media.com, rubrique Informations Corporate.

*Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que Hi-media estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent communiqué, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations. Hi-media opère dans un secteur des plus évolutifs au sein duquel de nouveaux facteurs de risques peuvent émerger. Hi-media ne prend en aucune manière l'obligation d'actualiser ces déclarations de nature prévisionnelle en fonction de nouvelles informations, évènements ou autres circonstances.

A propos du Groupe Hi-media

Hi-media, groupe media on-line, figure parmi les plus grands éditeurs de sites Internet grand public au monde avec plus de 50 millions de visiteurs uniques. Hi-media est également leader européen sur le marché de la publicité interactive et celui des paiements électroniques. Son modèle économique s’appuie donc sur deux sources de revenus : la publicité en ligne via la régie Hi-media Network et la monétisation des contenus via la plateforme de micro-paiements Allopass.

Présent dans 6 pays européens, en Chine, aux Etats-Unis et au Brésil, le groupe emploie plus de 370 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 135 millions d’euros en 2008. Indépendante depuis sa création en 1996, la société est cotée depuis 9 ans sur le segment principal d’Euronext Paris (Eurolist C) et fait partie des indices SBF 250, CAC IT, et CAC Small 90. Code ISIN : FR 0000075988. Hi-media est labélisée OSEO « entreprise innovante » (qualification FCPI).

Site : www.hi-media.com

Communication financière

Chiffre d’affaires et information trimestrielle du 3ème semestre 2009: 5 novembre 2009, après bourse

Contact investisseur

Cyril Zimmermann

Président Directeur Général

David Bernard

Directeur Général Délégué

Tél : (33) 1 73 03 89 00

Fax : (33) 1 73 03 42 36

E-mail : infofin@hi-media.com

Site : www.hi-media.com


[1] Avant coût des stock-options et actions gratuites

[2] Il convient de noter que le chiffre d’affaires et la marge brute consolidés ne correspondent pas à l’addition des trois activités, Publishing, publicité en ligne et micropaiement. En effet, le chiffre d’affaires et la marge brute de l’activité Publishing se retrouvent en grande partie dans le chiffre d’affaires et la marge générés par les activités de micro-paiement et de publicité en ligne.

[3] Avant coût des stock-options et actions gratuites

[4] Source : Comscore, mai 2009

[5] Avant coût des stock-options et actions gratuites


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant