Le groupe Hi-Media a réussi à s'adapter aux mutations du Web

le
0
Plus de la moitié de son activité provient de métiers qui n'existaient pas encore il y a deux ans.

Hi-Media, le spécialiste de la monétisation des audiences Internet, est en passe de réussir sa transformation. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre qui vient d'être publié marque l'émergence des nouveaux métiers qui représentent plus de la moitié de son activité (41,3 millions de chiffre d'affaires en baisse de 3 % sur le dernier trimestre). Jusqu'à 2011, le groupe était centré sur la vente de bannières de publicité pour les sites Internet et sur le micropaiement par SMS surtaxés. Deux métiers en déclin qui ont dû être réinventés en deux ans. Dans le paiement, le groupe a obtenu une licence d'établissement de paiement qui lui permet d'offrir des solutions de règlement via des porte-monnaie électroniques. Dans la partie régie Web, Hi-Media a pris le virage de la vente automatisée d'inventaires publicitaires avec une plate-forme d'Adexchange qui traite 20 ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant