Le groupe Doux dément des rumeurs de vente

le
0
Les actionnaires familiaux du producteur de volaille ont nié ce lundi s'apprêter à céder leur participation de 80%. D'après le Journal du Dimanche, plusieurs fonds d'investissement seraient cependant intéressés par le groupe, actuellement très endetté.

Le groupe Doux dément «en bloc» les rumeurs de cession relayées par le Journal du Dimanche ce week-end. Selon l'hebdomadaire, les actionnaires familiaux du leader européen de la volaille, propriétaire de la marque Père Dodu, s'apprêteraient en effet à céder les 80% du capital qu'ils détiennent aux côtés de BNP Paribas.

La banque Lazare, qui gère l'opération, aurait reçu quatre offres de reprise, dont certaines émanant de fonds d'investissement. Le chiffre d'affaires de Doux avoisinait les 1,4 milliard d'euros en 2010. Il serait, selon le JDD, valorisé à hauteur de 500 millions d'euros. Car si le groupe est sorti du rouge l'année dernière, il pâtit encore d'une dette de près 400 millions d'euros.

Afin de réduire son endettement à court terme, le producteur de volaille avait d'ailleurs tenté en novembre dernier de réaliser sa première émission d'obligations sur les marchés. Mais le groupe avait dû reporter cette opération à la dernière minute, en raiso

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant