Le groupe de Visegrad veut protéger la frontière turco-bulgare

le
0
    BUDAPEST, 15 septembre (Reuters) - Les pays d'Europe 
centrale rassemblés au sein du "groupe de Visegrad" vont faire 
vendredi une série de propositions au sommet européen de 
Bratislava, dont la plus importante concerne la protection de la 
frontière entre la Bulgarie et la Turquie, a annoncé jeudi un 
responsable hongrois. 
    Janos Lazar, chef de cabinet du Premier ministre hongrois 
Viktor Orban, a estimé que "l'avenir de l'Europe" allait se 
jouer sur la question de la frontière turco-bulgare, un des 
points de passage des réfugiés arrivant en Europe. 
    "Les pays du V4 vont probablement présenter un front uni à 
Bratislava et devraient faire des propositions communes", a-t-il 
dit pendant une conférence de presse. "L'accent sera mis sur le 
renforcement de la légitimité des nations (au sein de l'Union 
européenne)." 
    Le groupe de Visegrad, ou V4, rassemble la Hongrie, la 
Pologne, la République tchèque et la Slovaquie. 
    Ces quatre pays sont favorables à la création d'une armée 
européenne et au renforcement des moyens de Frontex, l'agence 
chargée du contrôle des frontières extérieures de l'UE, a ajouté 
Janos Lazar. 
 
 (Krisztina Than et Gergely Szakacs; Tangi Salaün pour le 
service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant