Le Groupe de Shanghai critique le bouclier antimissile américain

le
1

DOUCHANBE, 12 septembre (Reuters) - L'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), qui rassemble la Russie, la Chine et quatre pays d'Asie centrale, a affirmé vendredi que le développement unilatéral de systèmes de défense antimissile nuisait à la sécurité internationale. Dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion à Douchanbé, capitale du Tadjikistan, l'OCS ne cite toutefois pas nommément les Etats-Unis et leur projet de bouclier antimissile, que Moscou considère comme une menace. L'organisation qui comprend, outre la Russie et la Chine, le Tadjikistan, l'Ouzbékistan, le Kazakhstan et le Kirghizistan, juge que la mise en place par certains pays de ces systèmes de défense se fait "au détriment de la sécurité internationale et de l'équilibre stratégique". "La sécurité d'une nation ne doit pas être assurée au détriment de celle d'autres Etats", ajoute le communiqué. L'OCS apporte par ailleurs son soutien au cessez-le-feu et au processus de paix dans l'est de l'Ukraine. (Darya Korsunskaya, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le vendredi 12 sept 2014 à 18:24

    C'est la politique hégémonique des USA : ils jettent le trouble partout dans le monde, au lieu de rester chez eux, comme il était postulé dans les textes fondateurs.

Partenaires Taux