Le groupe allemand Biotest va se retirer de Grèce

le
0

FRANCFORT (Reuters) - La société allemande de biotechnologie Biotest a annoncé qu'elle allait se retirer du marché grec en juillet en raison de factures impayées.

"Nous avons dit au ministère grec de la Santé en avril que nous quitterions ce marché dans les trois mois si aucun paiement n'était effectué", a dit le directeur financier de Biotest, Michael Ramroth, au journal Börsen-Zeitung de samedi. "Et je ne pense pas que cette manne va tomber du ciel courant juin."

Les groupes pharmaceutiques Bayer, Merck KGaA et Fresenius, pour leur part, ont fait savoir qu'ils continueraient leurs livraisons à la Grèce, qui dans ce domaine dépend fortement des importations.

Michael Ramroth a précisé que la Grèce avait honoré ses dettes pour 2010 mais devait encore à sa société 7 millions d'euros pour 2011.

Vendredi, le groupe Carrefour a annoncé qu'il se retirait de Grèce, une opération qui coûtera 220 millions d'euros de charges au distributeur français mais le libérera de son exposition financière à la péninsule hellénique.

Concrètement, Carrefour va céder au groupe grec Marinopoulos sa participation dans leur filiale commune, le partenaire du groupe de distribution français devenant son franchisé exclusif en Grèce, à Chypre, en Bulgarie, en Albanie et dans d'autres pays des Balkans.

L'opération sera finalisée dans les semaines à venir, sous réserve de l'autorisation des autorités de la concurrence.

La récession et la crise financière en Grèce ont contraint certaines multinationales à réévaluer leur présence dans ce pays, à l'instar du Crédit agricole plombé par sa filiale Emporiki.

Maria Sheahan; Guy Kerivel pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant