Le grand «méchant» prof fait un carton sur Twitter

le , mis à jour le
0

Mais pourquoi est-il aussi méchant ? En l'attendant devant la boucherie -- il habite à côté --, on se fait un film. On imagine Monsieur le Prof comme le personnage à tronçonneuse de la vieille publicité Orangina rouge, dans une version Camif, avec cartable de cuir et veste en velours. L'identité virtuelle de cet enseignant aux 174 000 abonnés sur les réseaux sociaux est pleine de vides à combler. « Les jeunes m'aiment sur Twitter mais pas en vrai », a-t-il écrit sur son profil.

 

En fait, en vrai, William  (l'anonymat est sa religion) a l'air jeune et gentil. Grand, timide, un peu hipster avec sa grosse barbe et ses tee-shirts à message, mais gentil. Son logis est meublé dans le pur style étudiant, option geek intello : un peu de bordel, quelques totems, des céréales Weetabix et des pâtes sur l'étagère de la kitchenette. Et il a choisi un pseudonyme outrageusement bucolique, Lafleur, pour publier cet été son premier roman noir. Sous son autre masque, Monsieur le Prof est devenu en cinq ans l'enseignant d'anglais le plus célèbre de France, capable de dégommer en une « punchline » l'aura du plus beau métier du monde. « La seule chose qui me motive à me lever chaque matin, écrit-il sur la couverture de son recueil de chroniques, qui vient de paraître (lire ci-dessous), c'est de savoir à quel point mes élèves seraient heureux si j'étais absent. »

«M'sieur, demain y'a contrôle surprise ? Je lui ai répondu non. Faudrait pas lui gâcher la surprise quand même»

Monsieur le prof

Manon s'en bidonne encore. Cette étudiante en droit est fan, et pas peu fière de clamer qu'elle fut, quand elle était collégienne à Laval, une de ses premières élèves. Dans son souvenir, il était « très spécial ». « C'était un bon prof, mais pas classique, confie-t-elle. Il nous parlait beaucoup des musiques et des films qu'il aime, comme Orange mécanique ou Shining. Il nous faisait aussi des gâteaux et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant