Le grand écart des prévisions de croissance pour la France

le
0
Certains voient revenir une croissance robuste à la fin de l'année, alors que d'autres parlent de récession.

Prévoir la croissance de cette fin d'année semble relever d'un casse-tête rare... Les différents instituts de conjoncture y vont chacun de leurs hypothèses sur le PIB du 4ème trimestre ; et c'est le grand écart! Ce matin, la Banque de France (BdF) a relevé sa prévision à 0,5 % pour la fin de l'année - contre une première estimation de 0,4 %. La BdF souligne qu'en novembre, la production et les livraisons ont nettement progressé dans l'ensemble des secteurs industriels (notamment l'agro-alimentaire, la chimie, la pharmacie et l'automobile), «sous l'effet de l'augmentation des commandes», les carnets étant jugés «légèrement mieux garnis». Dans le même temps, l'OCDE a jugé que les perspectives de croissance continuent à s'améliorer, parlant «d'inflexion positive».

La semaine dernière, l'enquête Markit montrait exactement l'inverse : l'indice PMI...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant