Le Grand Canyon préservé de nouvelles mines d'uranium pour 20 ans

le
0
(Commodesk) Le ministre américain de l'Intérieur Ken Salazar a annoncé lundi la reconduction pour 20 ans de l'interdiction de toute nouvelle activité minière autour du Grand Canyon, sur une zone de 4.000 km2. Les opérations en cours ou les projets déjà approuvés restent autorisés. « Le Grand Canyon attire des visiteurs de tout le pays et du monde entier, précise le ministre. De nombreuses tribus indiennes considèrent cette icône magnifique comme un lieu sacré et des millions de riverains du bassin du Colorado dépendent de la rivière pour l'eau potable, l'irrigation et les usages industriels et environnementaux ».

La décision a été prise après un moratoire de deux ans qui était destiné à évaluer les impacts environnementaux de l'exploitation d'uranium dans la région. Les organisations environnementales, ainsi que des associations de riverains, qui dénoncent la pollution liée à ces activités, se félicitent de cette décision, tandis que le président de l'Association nationale des mines, Hal Quinn, dénonce une décision qui « prive les Etats-Unis d'énergie et de minéraux extrêmement importants pour son économie ».

L'uranium est le principal minéral dont l'exploitation est rentable dans la région. En 2010, l'US Geological Survey estimait à 163.000 tonnes la quantité d'oxyde d'uranium (U3O8) dans la zone concernée, les Etats-Unis en consommant environ 27.550 tonnes par an.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant