Le Grand Canyon et la statue de la Liberté rouvrent au public

le
0
Les frais de fonctionnement de plusieurs parcs nationaux, fermés en raison du shutdown, seront directement pris en charge par les États, qui n’ont pas l’assurance d’être remboursés.

Ils étaient fermés depuis près de deux semaines. Plusieurs sites touristiques américains, dont le Grand Canyon, la statue de la Liberté ou encore le Mont Rushmore, ont rouvert temporairement leurs portes. Le shutdown affecte en effet les 401 parcs nationaux des États-Unis, qui doivent rester fermés faute d'argent. Le manque à gagner pour l'économie américaine est estimé à 152 millions de dollars par jour, selon l'US Travel Association. Quelque 450.000 salariés sont également affectés par cette situation.

Le gouvernement fédéral, qui gère les parcs nationaux, s'est dit prêt jeudi à les rouvrir. Seulement les frais de fonctionnement seront à la charge des États. Le Dakota du Sud, l'Arizona, l'Utah, l'État de New York et le Colorado ont donc pris le relais de Washington. Le gou...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant