Le Graët fait le point sur l'affaire Benzema

le
0
Le Graët fait le point sur l'affaire Benzema
Le Graët fait le point sur l'affaire Benzema

Interrogé par RTL mardi, Noël Le Graët, le président de la FFF, a estimé que la levée du contrôle judiciaire de Karim Benzema n'est pas suffisante pour l'autoriser à être sélectionnable avec l'équipe de France.

Karim Benzema ne sera pas présent dans la liste que présentera ces prochains jours Didier Deschamps avant les rencontres amicales face aux Pays-Bas (25 mars) puis à la Russie (29 mars). L’attaquant du Real Madrid a en effet rechuté aux ischio-jambiers samedi lors du derby perdu face à l’Atlético. Son absence est estimée entre trois et quatre semaines. Mais, de toute manière, l’ancien Lyonnais n’aurait pas pu être retenu par Didier Deschamps. Pour la simple et bonne raison que son innocence dans l’affaire de la sextape de Valbuena n’est toujours pas prouvée. Toujours mis en examen, Benzema a cependant vu ces derniers jours la levée de son contrôle judiciaire, ce qui va permettre une confrontation entre les deux hommes.

Le Graët : « Benzema, moi, je suis fan »

Interrogé par RTL, Noël Le Graët, qui n’a jamais caché son affection pour l’attaquant des Bleus, a fait le point sur ce dossier toujours très épineux : « Pour le moment, il n'est toujours pas sélectionnable, a confirmé le président de la Fédération française de football. Il n'y a pas eu de changement donc il n’est pas aujourd’hui à la disposition de Didier (Deschamps). Benzema, moi, je suis fan. J’aime beaucoup ce garçon. Je préférerais que cette affaire prenne une dimension beaucoup plus modeste. A la justice de trancher. On est à l’écoute d’une justice plus clémente mais l’anti-Benzema complet, je n’aime pas. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant