Le gouverneur du Missouri ne tolérera plus de violence à Ferguson

le
2

WELDON SPRINGS, Missouri, 11 novembre (Reuters) - Le gouverneur du Missouri, qui avait déployé la Garde nationale à Ferguson pour mettre fin aux émeutes liées à la mort d'un adolescent noir tué cet été par un policier blanc, a prévenu mardi qu'il ne tolérerait aucune violence après la décision du grand jury d'inculper ou non le policier. Jay Nixon a précisé qu'il avait ordonné le déploiement de renforts de police dans cette petite ville de la banlieue de St. Louis et que la Garde nationale avait été placée en état d'alerte en prévision de la décision de justice, attendue entre la mi-novembre et la fin du mois. La mort de Michael Brown, 18 ans, abattu par le policier Darren Wilson alors qu'il n'était pas armé, avait provoqué des semaines de manifestations et d'émeutes à Ferguson et certains protestataires ont promis de redescendre dans la rue si le policier n'est pas poursuivi pour meurtre. "Cette ignominie n'était pas représentative du Missouri et nous ne la laisserons pas se produire à nouveau", a déclaré le gouverneur Nixon à propos des violences. "La Garde nationale a été et demeurera un des éléments de notre plan d'urgence", a-t-il ajouté pendant une conférence de presse. (Carey Gillam; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le mardi 11 nov 2014 à 23:00

    La garde nationale...Bravo les démocrates!

  • M3182284 le mardi 11 nov 2014 à 22:41

    Casser , ça ils savent, par solidarité avec une personne de leur couleur de peau...Piller aussi. Envoyer des fusées dans l'espace, moins....