Le gouverneur de la Banque du Canada s'attend à une période prolongée de taux bas

le
0

(AOF) - L'actualité des banques centrales est décidément chargée cette semaine. Certes, la BoJ est intervenue ce matin sur son programme d'assouplissement quantitatif et la Fed rendra sa décision ce soir à 20h, heure française. Quelques heures après, c'est la Banque de Nouvelle-Zélande qui statuera sur sa politique monétaire. Selon les analystes de Commerzbank, cette dernière ne peut pas attendre décembre que la Fed relève ses taux et tire le dollar américain vers le haut.

"Si elle ne réduisait pas ses taux lors de cette réunion, le marché des changes considèrerait qu'elle capitule face à l'appréciation de sa devise qui s'apprécierait sans doute de nouveau", décrypte Commerzbank.

Hier, c'est un autre responsable monétaire qui a tenu une conférence : le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen S. Poloz, devant l'Association des économistes québécois, le Cercle finance du Québec et CFA Québec.

Au cours de son intervention, ce dernier a indiqué à plusieurs reprises que la période de taux bas durerait longtemps et a incité les ménages et les entreprises à s'ajuster à cette nouvelle donne. Si les entreprises comptent sur des rendements comparables à ceux observés avant la crise, "elles ne risquent pas d'investir de sitôt. Et la croissance, la productivité et la création d'emplois ne seront pas à la hauteur de nos attentes, ni de celles des entreprises", a-t-il affirmé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant