Le gouverneur de la Banque de France affole la City

le
1
Christian Noyer a réveillé la paranoïa de la City en critiquant son rôle dominant sur le marché de l'euro. Le sang des Britanniques, déjà chauffé par les projets d'union bancaire européenne, n'a fait qu'un tour.

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a réveillé la paranoïa de la City en critiquant le rôle dominant de la City sur le marché de l'euro. «Il n'y a aucune raison» d'accepter que le centre financier le plus actif sur le marché des euros se trouve «offshore», a affirmé le banquier central français dans le Financial Times, en marge d'un forum financier à Tokyo.

«La plupart des échanges en euros devraient se dérouler à l'intérieur de la zone euro», a-t-il ajouté. «C'est lié à la capacité d'une banque centrale de gérer sa liquidité et d'assurer la surveillance de sa propre monnaie», a indiqué Christian Noyer, membre du Conseil des gouverneurs de la BCE.

Devant la presse, le banquier central français a cité l'exemple des ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mardi 4 déc 2012 à 08:00

    JPi - Bien dit! Reste à faire!