Le gouvernement yéménite se dit prêt à négocier avec les Houthis

le
0

ADEN, 18 octobre (Reuters) - Le gouvernement yéménite a annoncé dimanche qu'il acceptait de participer à des discussions de paix avec les rebelles houthis et les partisans de l'ancien président Ali Abdallah Saleh, organisées sous l'égide des Nations unies. "La décision a été prise de participer (aux discussions) et une lettre va être envoyée (à ce sujet) au secrétaire général de l'Onu" Ban Ki-moon, a déclaré à Reuters Radjeh Badi, porte-parole du gouvernement yéménite. Le Yémen est en proie depuis l'an dernier à une guerre entre les miliciens chiites houthis, appuyés par les partisans de Saleh, et les fidèles du président Abd-Rabbou Mansour Hadi soutenus par une coalition conduite par l'Arabie saoudite. Le secrétaire général adjoint de l'Onu, Jan Eliasson, a déclaré jeudi espérer que les négociations de paix puissent débuter d'ici la fin du mois malgré la "profonde méfiance" entre l'Iran, qui soutient les Houthis, et l'Arabie saoudite. Au moins 5.400 personnes ont été tuées depuis le début, fin mars, des frappes de la coalition menée par l'Arabie saoudite contre les insurgés. (Sami Aboudi, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant