Le gouvernement yéménite rejette le plan de paix iranien

le
0

ADEN, 18 avril (Reuters) - Le gouvernement yéménite a rejeté le plan de paix en quatre points présenté par l'Iran aux Nations unies pour mettre fin à la guerre au Yémen, a indiqué un porte-parole samedi. Le conflit armé entre les milices chiites houthies et les partisans du président Abd-Rabbou Mansour Hadi soutenus par les Etats sunnites de la région du Golfe est perçu comme une lutte d'influence entre Téhéran et l'Arabie saoudite. Ryad et ses alliés régionaux mènent depuis trois semaines des frappes aériennes contre les combattants houthis soutenus par des troupes demeurées fidèles à l'ancien chef de l'Etat Ali Abdallah Saleh. Le plan de paix proposé par l'Iran appelle à une fin immédiate des hostilités, y compris l'arrêt des offensives militaires étrangères, à une assistance humanitaire, à une reprise d'un dialogue national élargi et à la "constitution d'un gouvernement d'union nationale inclusif". "Nous rejetons l'initiative iranienne", a déclaré le porte-parole du gouvernement yéménite en exil Rajeh Baji joint au téléphone à Doha, la capitale du Qatar. "Le but de cette initiative est seulement une manoeuvre politique". Le gouvernement du Yémen ainsi que l'Arabie saoudite accusent l'Iran de s'ingérer dans les affaires du pays dans le cadre d'une stratégie d'expansion régionale. L'Iran dément fournir un soutien militaire direct aux combattants houthis, membres de la communauté chiite implantée dans le nord du pays. Les Occidentaux et les pays arabes ont montré peu d'intérêt à la proposition iranienne estimant que Téhéran n'avait pas une position de neutralité dans ce conflit. Près de 150.000 personnes ont été déplacées en raison des combats, estiment les Nations unies. Les affrontements au sol et les raids aériens auraient fait plus de 750 morts. Barack Obama et le roi Salman d'Arabie saoudite se sont entretenus vendredi au téléphone de la situation au Yémen et ont convenu qu'une solution politique négociée était nécessaire pour assurer une paix durable, a indiqué la Maison blanche. (Yara Bayoumy; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant