Le gouvernement yéménite réfléchit à des négociations de paix

le
0

DUBAI, 17 octobre (Reuters) - Le gouvernement yéménite soutenu par une coalition d'Etats sunnites du Golfe examine une invitations adressée par les Nations unies à participer à des négociations pour rétablir la paix au Yémen. Le pays est en proie à une guerre entre les miliciens chiites houthis qui se sont rendu maîtres de la majeure partie du territoire et des fidèles du président Abd Rabbou Mansour Hadi soutenus par une coalition conduite par l'Arabie saoudite. "Le gouvernement yéménite confirme qu'il est toujours prêt à s'engager en faveur de la paix", a déclaré samedi un porte-parole s'exprimant à Ryad, la capitale saoudienne. "Nous apprécions le rôle des Nations unies et nous remercions leur émissaire spécial au Yémen qui a déployé de grands efforts afin de parvenir à une solution pacifique", a ajouté le porte-parole. Le gouvernement yéménite fera connaître sa réponse dans un délai de 48 heures, a-t-il poursuivi. Aucune réponse n'a été fournie dans l'immédiat par les houthis, alliés de l'Iran et soutenus par les forces demeurées loyales à l'ancien président Ali Abdallah Saleh. Le secrétaire général adjoint de l'Onu, Jan Eliasson, a déclaré jeudi espérer que les négociations de paix puissent débuter d'ici la fin du mois d'octobre en dépit de la "profonde méfiance" entre l'Iran et l'Arabie saoudite. (Noah Browning; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant