Le gouvernement yéménite dit contrôler le port d'Aden

le
0

ADEN, Yémen, 17 juillet (Reuters) - Le gouvernement yéménite qui s'est exilé en Arabie saoudite sous la pression des rebelles chiites houthis a annoncé vendredi que le port d'Aden était sous son contrôle après plusieurs jours de combats. "Nous félicitons le peuple d'Aden et de la République du Yémen dans son ensemble pour les résultats obtenus ces deux derniers jours (...). Le gouvernement annonce la libération de la province d'Aden", a écrit le vice-président Khaled Bahah sur sa page Facebook. Selon des habitants et des combattants locaux, des affrontements se poursuivent dans le quartier de Taouahi, dans l'ouest de la ville, pour déloger les miliciens houthis de l'un de leurs derniers bastions. Des membres du gouvernement yéménite sont revenus jeudi à Aden, accompagnés de membres des services de renseignement, alors que les forces fidèles au président Abd-Rabbou Mansour Hadi, soutenues par les frappes aériennes de la coalition arabe formée par l'Arabie saoudite, ont remporté plusieurs succès militaires ces derniers jours, dont la reprise de l'aéroport et de la zone portuaire d'Aden. Les Houthis, originaires du nord du Yémen, ont pris la capitale, Sanaa, en septembre dernier et ont ensuite poursuivi leur offensive vers le sud, entraînant une réaction de l'Arabie saoudite voisine, qui a lancé sa campagne de raids aériens en mars dernier. Combats et bombardements ont fait plus de 3.500 morts, selon les Nations unies, tandis que des millions de Yéménites sont affectés par l'embargo imposé par la coalition arabe. (Mohammed Ghobari et Mohammed Mukhashaf; Tangi Salaün et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant