Le gouvernement veut supprimer la première tranche de l'impôt

le
4
LA SUPPRESSION DE LA PREMIÈRE TRANCHE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU À L'ÉTUDE
LA SUPPRESSION DE LA PREMIÈRE TRANCHE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU À L'ÉTUDE

PARIS (Reuters) - Le gouvernement souhaite supprimer la première tranche de l'impôt sur le revenu dans la loi de finances pour 2015, afin de baisser l'impôt de 6 millions de ménages, a annoncé mercredi le Premier ministre Manuel Valls.

"La première tranche du barème de l'impôt sur le revenu pourrait être supprimée", a-t-il dit sur France Inter.

"Ça fait partie des propositions que nous soumettrons au Parlement et donc du coup l'impôt sera allégé pour plus de 6 millions de ménages, des classes moyennes."

Manuel Valls a précisé que cette première tranche "impose aujourd'hui à 5,5% la fraction de revenu (...) entre 6.000 et 12.000 euros environ".

Pour un retraité avec une pension de 1.400 euros par mois, la baisse d'impôt sera de 230 euros. Pour un couple de salariés avec trois enfants gagnant 4.200 euros par mois à deux, la baisse d'impôt sera supérieure à 1.100 euros.

Manuel Valls a ajouté que rien n'était encore décidé concernant une hausse des taxes sur le carburant, tout en confirmant que le gouvernement travaillait au moyen de compenser les pertes liées à la suspension de l'écotaxe.

Selon des informations de presse, le gouvernement pourrait augmenter la fiscalité sur le diesel de 4 centimes par litre - 2 centimes dans le cadre de la contribution climat énergie et 2 centimes pour compenser l'écotaxe.

"A ce stade, rien n'est décidé", a dit le Premier ministre.

"Il y a une réflexion pour compenser la baisse de recettes due à la réforme de l'écotaxe", a-t-il ajouté, citant le chiffre de 1,8 milliard d'euros.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • grinchu1 le mercredi 17 sept 2014 à 12:48

    tout simplement parce que le montant global ne changeant pas le manque à gagner du 1 est reporté sur les autres...Par ailleurs cette mesure démagogique détruit la notion de financement par tous du "Bien Public"...Nombre de spécialistes de la science politique,de droite comme de gauche,sont partisans de faire payer par TOUS l'IR...sinon il conviendrait purement et simplement de le supprimer.C'était une idée phare de R.Barre.

  • b.hug le mercredi 17 sept 2014 à 11:45

    logiquement, si on supprime la première tranche, ça doit profiter à tout le monde, non ?quand on est dans la 3ème tranche, on paye la première, la seconde, et on est imposé à la troisième tranche sur ce qui dépasse... je ne comprends pas pourquoi ça ne profiterai qu'à 6 millions de foyers.

  • bigot8 le mercredi 17 sept 2014 à 11:23

    et les alloclands eux ne payent rien puisque allocs pas imposables ?

  • M940878 le mercredi 17 sept 2014 à 10:27

    Pour matraquer encore plus les classes moyennes ! alors qu'il faudrait imposer le premier euro gagné y compris les allocs RSA et autre aides