Le gouvernement veut lutter contre la paperasse dans l'administration

le
1
Matignon demande aux services de l'État de limiter les circulaires à cinq pages. Pour toute norme créée, une devra être supprimée ou allégée.

Dans un rapport publié la semaine passée, la Cour des comptes avait déploré que les préfets aient reçu l'an passé 80.000 pages de circulaires, avec parfois des documents dépassant les 27 pages. De quoi noyer les administrations locales sous la paperasse... Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a décidé de réagir. Et ce, par une circulaire publiée au Journal officiel ce jeudi.

On pourrait croire à une absurdité. Mais en réalité, ce nouveau texte est pour la bonne cause. Il demande aux ministres de réduire, à compter du 1er septembre, le nombre de circulaires envoyées par les administrations centrales aux préfets. Autre précision: ces documents devront se limiter à cinq pages. Pour que cette nouvelle politique soit mise en œuvre, Matignon a imaginé un garde-fou: ce seront désormais les ministres, et eux seul...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M835627 le jeudi 18 juil 2013 à 18:59

    Bin, j'ai bien ma petite idée sur une façon simple d'y parvenir, c'est de diviser par 2 le nombre de ministères et de leurs fonctionnaires! A mon sens, ça devrait avoir un effet très déflationniste sur le nombre de circulaires.