Le gouvernement veut étendre la parité à l'administration

le
0
Le gouvernement veut étendre la parité à l'administration
Le gouvernement veut étendre la parité à l'administration

PARIS (Reuters) - Après avoir confectionné un gouvernement paritaire, l'équipe de Jean-Marc Ayrault a annoncé mercredi une série de mesures pour renforcer la place des femmes dans l'administration à travers une "implication personnelle de chaque ministre".

Le gouvernement publiera à la fin de l'année un bilan de la proportion de femmes dans les nominations intervenues ministère par ministère, a expliqué la ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem.

"La logique de la parité sera étendue à l'ensemble de la sphère publique, dans les autorités administratives indépendantes comme le Conseil supérieur de l'audiovisuel ou la Commission de régulation de l'énergie", a-t-elle souhaité.

Ces annonces interviennent alors que la composition très masculine des cabinets ministériels a déçu certains espoirs alimentés par la parité stricte du gouvernement composé de 19 hommes et de 19 femmes.

Parmi la panoplie de mesures annoncées figurent aussi des études d'impact pour les lois intéressant les droits des femmes ou encore la nomination d'un haut fonctionnaire à l'Egalité des droits dans chaque ministère.

Un comité interministériel des droits de la femme présidé par le Premier ministre se réunira en octobre pour adopter un plan d'action sur le quinquennat.

La question des femmes dans l'entreprise doit aussi être abordée durant la conférence sociale des 8 et 9 juillet.

L'inégalité salariale en France reste d'actualité, le salaire était selon l'Insee inférieur d'environ 20% à celui des hommes à travail égal en 2010.

Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant