Le gouvernement veut encadrer le développement des "drives "

le
3
Glenda M. Powers/shutterstock.com
Glenda M. Powers/shutterstock.com

(AFP) - La ministre du Commerce Sylvia Pinel veut encadrer le développement des "drives", ces dépôts où le client vient chercher en voiture ses courses commandées sur internet, affirme mardi Le Parisien, citant l'élue qui a signalé le vide juridique entourant ce mode de distribution.

Selon le quotidien, Mme Pinel présentera en juin au Conseil des ministres un projet de loi visant à règlementer l'ouverture de ces points de livraison, actuellement soumis à aucune règlementation et qui se répandent à grande vitesse.

Ces lieux où le client vient chercher en voiture les produits achetés quelques heures auparavant sur le site internet du supermarché "ne sont pas soumis au passage devant la commission départementale d'aménagement commercial, souligne la député PS de l'Hérault, Fanny Dombre Coste.

"Il suffit de déposer un permis de construire ou d'aménager un local", dit l'élue, citée par le journal.

Quasiment inexistants en 2009, les "drives" étaient moins d'un millier début 2012. Leur nombre dépasse aujourd'hui les 2.000 dans l'Hexagone et pourrait atteindre 3.000 avant la fin de l'année, selon une étude réalisée par A3Distrib et les éditions Dauvers, publiée fin 2012.

La plupart sont accolés à des magasins, mais le modèle "drive solo" tend à se développer.

cb/fga/DS

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1258153 le mardi 28 mai 2013 à 12:30

    Est ce de la vente par correspondance : on achete sur internet et on vien chercher au dépôt ?

  • trick0 le mardi 28 mai 2013 à 10:20

    et non pbournho faut bien qu'il mange l'état!

  • pbournho le mardi 28 mai 2013 à 10:14

    L'état se mêle une fois de plus de tout . Ne peut il pas cesser de créer de nouvelles contraintes !!