Le gouvernement va raboter le quotient familial

le
29
D'après Les Échos , l'objectif est qu'un enfant ne puisse pas permettre une économie d'impôt de plus de 2000 euros afin de réduire l'avantage pour les ménages les plus aisés.

Au centre des débats avant la présidentielle, le quotient familial va subir un coup de rabot. Selon Les Échos, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a confirmé vendredi son intention d'abaisser le plafond du quotient familial. Au coeur de la politique familiale française, le dispositif est accusé depuis des décennies par la gauche d'être plus avantageux pour les ménages les plus aisés.

Concrètement, ce dispositif permet grâce à l'attribution de parts (une demi pour les deux premiers enfants d'un couple puis une part entière par enfant suivant) de réduire le montant de l'impôt payé par les parents. Le gain par enfant est de 269 euros pour un ménage gagnant deux fois le Smic mais peut atteindre 2200 euros pour une famille dont les revenus sont équivalents à 15 Smic.

Pour corriger ces disparités, le gouvernement souhaite plafonner l'avantage fiscal à 2000 euros par enfant, contre 2336 euros aujourd'hui, dès l'an prochain (sur les revenus de 2012). Cette réforme ne devrait pas changer fondamentalement la donne. Seuls les ménages gagnant plus de six fois le Smic vont subir ce nouveau plafond. Un million de ménages seraient concernés.«Le plafonnement à plus six fois le Smic, ça fait un revenu très très élevé. Cela permettra de redistribuer aux autres familles, ça n'est pas pour mettre dans les caisses de l'Etat. C'est pour que ce soit juste. Toujours la justice», a martelé Jean-Marc Ayrault vendredi sur BFMTV/RMC.

Mais au final, les ménages les plus riches continueront, selon Les Échos, à capter plus du quart de cet avantage, ce qui fait que certains syndicats (notamment la CFDT) jugent la réforme décevante. Le gouvernement chiffre néanmoins l'économie à 400 millions d'euros. Cette somme devrait être utilisée pour financer la hausse de 25% de l'allocation de rentrée scolaire distribuée aux 2,8 millions de foyers les plus pauvres.

LIRE AUSSI:

» Les 3 défis de François Hollande

» Rattacher un enfant majeur ou déduire une pension?

» Quotient familial: le statu quo plébiscité

» Sarkozy dénonce le projet PS sur le quotient familial

» TRIBUNE - Défense et illustration du quotient familial

» Quotient familial: l'histoire d'une politique française

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • turone le vendredi 15 juin 2012 à 22:54

    Je viens de déléclarer mes revenus 2011, c'est-à-dire ma retraite j'ai 74 ans, pour 300€ d’augmentation sur l'année ; je dois payer 350€ d'impôts de plus cette années, donc en fait l'augmentation totale de ma retraite repart à l'Etat. Dans mon budget 2013 je vais calculer mes charges sur les revenus de 2010 ce sera plus simple, mais les seuls postes sur lesquels je peux tirer c'est l'alimentation et l'habillement

  • M551253 le jeudi 7 juin 2012 à 10:30

    Détrompez vous ,car les socialistes sont "langues de bois,démagogiques,électoralistes",enfin tout ce qui faut pour nous enfumer.Ils veulent surtout essayer d'être majoritaire à l'assemblée. Alors tout ce qui peut prendre :Retraite à 60 ans - Rabotage du quotient familial - Faire croire qu'ils veulent venir en aide aux plus démunis est un mensonge éhonté,car ils se protègent eux mêmes vu qu'ils sont en règle générale bien plus aisé que les gens dits" de droite". Rappelez vous FABIUS le pôvre...

  • peggy111 le mardi 5 juin 2012 à 13:36

    a l arrive il perde que 336 euros c est pas beaucoup pour un salaire de 6600

  • ccondem1 le mardi 5 juin 2012 à 11:24

    Six fois le SMIC par foyer fiscal, donc très souvent 3 fois s'il y a deux travailleurs distincts, ça fait un "revenu très très élevé" !!! Ca devient du délire en France...Le nivellement par le bas devenant la norme, le but du smicard serait-il d'y rester ?

  • napro le mardi 5 juin 2012 à 08:18

    Excellente mesure ! Il serait même souhaitable que ces avantages soient beaucoup plus rabotés.

  • alain..c le lundi 4 juin 2012 à 21:21

    un coup de rabot par ci, un coup de rabot par là la France va finir en copeaux. Les bourses seront elles réintégrées dans les revenus car pourquoi les enfants de riches n'y auraient pas droit aux bourses.... C'est la France à plusieurs vitesses

  • dupon666 le lundi 4 juin 2012 à 21:18

    esperont qu'en 2013 il rameneront ça à 1500€

  • psdi le lundi 4 juin 2012 à 19:51

    Moi, je trouve que c'est parfaitement "normal" qu'on plafonne cet avantage et le seuil ne me parait pas aberrant bien au contraire (6 fois le smic). Je suis sur que ce serait approuvé par 98% des français.

  • psdi le lundi 4 juin 2012 à 19:50

    Moi, je trouve que c'est parfaitement "normal" qu'on plafonne cet avantage et le seuil ne me parait pas aberrant bien au contraire (6 fois le smic). Je suis sur que ce serait approuvée par 98% des français.

  • frk987 le lundi 4 juin 2012 à 19:20

    Et encore une co..ie de + à l'actif des socialos, ils n'en rateront jamais une.M'en fout je ne suis pas concerné mais pour le principe, c'est lamentable.