Le gouvernement va fournir 4000 armes et 8000 gilets pare-balles aux polices municipales

le
11
Le gouvernement va fournir 4000 armes et 8000 gilets pare-balles aux polices municipales
Le gouvernement va fournir 4000 armes et 8000 gilets pare-balles aux polices municipales

Le gouvernement va mettre à disposition des collectivités plus de 4.000 revolvers pour les policiers municipaux, et va les aider à financer l'achat de 8.000 gilets pare-balles, a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur à l'issue d'une réunion avec les syndicats de policiers municipaux.

Cette réunion, à laquelle participaient le président de l'association des maires de France, François Baroin (UMP), et le président de la Commission consultative des polices municipales, Christian Estrosi (UMP), était destinée à «améliorer les conditions de travail et de protection des personnels, dans le respect du principe de libre administration des collectivités territoriales», affirme Bernard Cazeneuve dans un communiqué.

Elle fait suite aux attentats de Paris des 7, 8 et 9 janvier, au cours desquels 17 personnes ont été tuées, dont deux policiers et une policière municipale. «L'Etat mettra gracieusement à disposition des collectivités qui souhaiteraient armer leur police municipale, et qui seront autorisées à le faire à cadre juridique constant, des armes opérationnelles (revolvers), dans la limite des stocks disponibles (plus de 4.000 armes)», souligne le ministre.

«Pas question d'armer l'ensemble des policiers municipaux»

Cette mesure «à cadre juridique constant» signifie qu'il n'est «pas question d'armer l'ensemble des policiers municipaux», a de son côté fait valoir l'AMF. Il s'agira de revolvers Manhurin, a précisé le président de l'Association des maires de France, qui s'est déclaré «satisfait des modalités des annonces et du calendrier».

De même, afin d'aider «les communes et les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à financer le renforcement de la protection des policiers municipaux, notamment en gilets pare-balles, le gouvernement a décidé un accroissement de deux millions d'euros des ressources du Fonds interministériel de prévention de la délinquance, représentant une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8743521 le mardi 27 jan 2015 à 10:07

    Mesure démago s'il en est...la preuve a été faite qu'un policier armé (attaque contre Charlie-Hebdo) qu'un pistolet ne peut rien contre un terroriste armé d'un fusil d'assaut. Tous ceux ayant eu à exercer des responsabilités de maintien de l'ordre en zone à risque terroriste le savent. Le policier armé est un plus grand danger pour ceux qu'il doit défendre que pour les terrorises.

  • udune le mardi 27 jan 2015 à 08:53

    Sont-ils formés pour l'utilisation d'armes à feu ?Vu le niveau de recrutement de la police municipale, c'est pas gagner !!!!

  • M1945416 le mardi 27 jan 2015 à 08:43

    mon dieux , mais ils sont f o u ? notre policier municipal joue déjà les cowboy comme ça , il va plus se sentir avec une arme … qui va le contrôler ???

  • M601364 le mardi 27 jan 2015 à 08:37

    un gilet ne sert que si l'autre ne le sais pas ,mais là c'est annoncé a tu tête

  • M9318231 le mardi 27 jan 2015 à 08:01

    pour moi c était ( 5000 ) PAR ANS c est pas avec 150 cartouches par année ; et en situation de stress qu on a la maitrise d un révolver ;

  • M3366730 le mardi 27 jan 2015 à 01:17

    Est-ce vraiment nécessaire de les armer sachant qu'une partie des policiers nationaux n'ont pas toutes les formations requises pour s'en servir, alors les municipaux !

  • Pathor le lundi 26 jan 2015 à 23:25

    oups! "j'ai rien...."

  • Pathor le lundi 26 jan 2015 à 23:24

    Perso je rien contre le fait d'armer les policiers municipaux, à condition qu'ils puissent avoir accès à un entrainement sérieux, surtout quand en face il y a des kalach...

  • 2445joye le lundi 26 jan 2015 à 23:12

    16 civils tués et, par hazard, 1 policier municipal, et on cède aux revendications corporatistes de ces policiers d'être équipés en terminators. Avec, à venir, des revendications salariales.

  • Pathor le lundi 26 jan 2015 à 23:10

    S'il est vrai que l'exercice de tir ne constitue qu'un des aspect il est vrai aussi qu'il faut bien plus de 3 séances par an avec 30 ou 16 cartouches pour réellement maîtriser ce type d'arme de poing ! Les tireurs sportif ont obligation de tirer 50 cartouches 3 fois par an.....et la police moins !?