Le gouvernement tente de calmer les producteurs d'?ufs

le
0
Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a reconnu qu'il y avait actuellement une surproduction sur le marché français.

Depuis le début de la semaine, des éleveurs bretons mécontents de la faiblesse des cours détruisent chaque jour en public quelque 100.000 œufs. Des manifestations spectaculaires qui ont fait sortir ce vendredi le gouvernement de son silence. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a reconnu qu'il y avait actuellement une surproduction sur le marché français, leader européen avec 12 milliards d'œufs par an. «Une normalisation des prix d'achat aux producteurs ne peut résulter que d'un ajustement de la production avec la demande, indique-t-il. Or, l'offre s'établit à un niveau supérieur de 30 % à celui recensé l'an dernier et est plus forte que la demande.» Résultat: les cours ont été divisés par deux sur la période à 4,57 centimes d'euro l'œuf, «un niveau largement insuffisant pour couvrir nos charges», remarque Da...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant