Le gouvernement temporise sur les radars

le
0
Face à la fronde des députés UMP, l'enlèvement des panneaux d'avertissement sera décidé dans la concertation.

Les députés UMP qui menaient la fronde contre l'enlèvement des panneaux d'avertissement des radars fixes ont-ils crié victoire trop tôt ? Mardi, en fin d'après-midi, Matignon a été contraint, pour la deuxième fois en quelques heures, de répéter que le gouvernement resterait ferme sur la question. La signalisation des radars fixes «ne sera plus systématique» et «c'est acté», a affirmé un conseiller de François Fillon. «Il pourra y avoir des radars pédagogiques, le signalement d'une zone où sont pratiqués des contrôles réguliers, des messages variables sur les autoroutes pour prévenir d'itinéraires sous contrôle, des panneaux annonçant la présence importante de radars fréquents, comme c'est par exemple le cas à l'entrée des autoroutes italiennes», détaille Matignon. Quant au démontage des panneaux signalant la présence de radars, «ils vont se poursuivre sur les autoroutes», souligne un membre de l'entourage du premier ministre. «Nous n'avons pas l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant