Le gouvernement syrien promet de restaurer Palmyre

le
0
LE GOUVERNEMENT SYRIEN PROMET DE RESTAURER PALMYRE
LE GOUVERNEMENT SYRIEN PROMET DE RESTAURER PALMYRE

DAMAS (Reuters) - Les temples et l'arc de triomphe de la cité antique de Palmyre, détruits l'an dernier par les djihadistes de l'Etat islamique, seront reconstruits lorsque l'armée syrienne aura reconquis la totalité de la ville, a annoncé samedi le directeur des antiquités syriennes, Mamoun Abdelkarim.

Il a dit à Reuters son espoir de voir Palmyre reconquise d'ici quelques jours, maintenant que des soldats de l'armée régulière ont réussi à pénétrer dans les quartiers ouest et nord, et il a promis de remettre sur pied les édifices antiques dynamités, afin d'adresser "un message contre le terrorisme".

L'organisation Etat islamique, fidèle à sa politique d'anéantissement de vestiges historiques antérieurs à l'apparition de l'islam, a dynamité les temples de Baalchamine et de Bêl, ainsi que d'autres édifices et l'arc de triomphe, qui faisaient la fierté de la "perle du désert".

Malgré ces destructions, Mamoun Abdelkarim a déclaré que les vidéos qu'il avait vues de Palmyre ces derniers jours, dont une tournée par un drone survolant la cité antique, étaient rassurantes.

De nombreuses structures antiques sont toujours debout, a-t-il dit; parmi celles-ci, les murs autour du temple de Bêl, l'amphithéâtre, la rue bordée de colonnes et le tétrapyle, une plate-forme avec quatre colonnes à chaque angle.

Toutefois, a-t-il tempéré, il sera impossible d'évaluer l'ampleur réelle des dommages tant qu'une équipe n'aura pas pu se rendre sur le site archéologique, dont l'Etat islamique s'est emparé en mai 2015.

"Nous redoutons ce qui s'est produit là-bas(...). La destruction des deux temples, de l'arc de triomphe et des tours funéraires", a-t-il dit. "Nous les reconstruirons (les édifices détruits) avec les pierres qui restent, et avec les colonnes restantes", a dit Mamoun Abdelkarim. "Nous redonnerons vie à Palmyre".

(Kinda Makieh, Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant