Le gouvernement syrien empêche l'arrivée de l'aide de l'Onu-Mistura

le
1
    GENEVE, 15 septembre (Reuters) - Le gouvernement syrien 
empêche l'acheminement de l'aide des Nations unies qui doit être 
livrée sans entrave suivant les dispositions de l'accord de 
cessation des hostilités conclu par les Américains et les 
Russes, a affirmé l'émissaire spécial de l'Onu pour la Syrie, 
jeudi. 
    "Nous avons un problème. Le gouvernement, je répète, le 
gouvernement devait fournir des lettres de facilitation, c'est 
un terme bureaucratique pour des permis, des autorisations", a 
déclaré Staffan de Mistura devant la presse. 
    "Ces lettres de facilitation, autrement dit l'autorisation 
finale pour l'Onu d'atteindre effectivement les zones (ayant 
besoin d'aide), n'ont pas été reçues", a-t-il ajouté. 
    De son côté, le ministère russe de la Défense a accusé les 
Etats-Unis de se montrer réticents à remplir leurs engagements 
dans l'accord de trêve, notamment en séparant les groupes 
rebelles modérés des organisations jugées terroristes. 
    Dans un communiqué, le ministère russe affirme qu'au 
troisième jour de l'arrêt des hostilités entré en vigueur lundi 
en fin de journée, seule l'armée syrienne respectait la trêve. 
    Le ministère ajoute que les unités de l'opposition 
"contrôlées par les USA" ont intensifié leurs bombardements sur 
des zones civiles. 
     
 
 (Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 3 mois

    Les trêves ne servent qu'aux USA et aux islamistes : les USA les réarment et les islamistes confisquent les aides humanitaires. Mistura n'est pas un homme honnête : il favorise les rebelles soi-disant modérés qui égorgent les chrétiens.