Le gouvernement s'alarme de caricatures de Mahomet

le
44
LE GOUVERNEMENT S'ALARME DE CARICATURES DE MAHOMET PUBLIÉES PAR CHARLIE HEBDO
LE GOUVERNEMENT S'ALARME DE CARICATURES DE MAHOMET PUBLIÉES PAR CHARLIE HEBDO

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a exprimé son inquiétude à l'annonce de la publication mercredi par l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo de caricatures du prophète Mahomet, en pleine flambée de violences liée à la diffusion d'un film anti-islam.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, en a appelé à "l'esprit de responsabilité de chacun", sans toutefois faire référence à Charlie Hebdo ou à des manifestations.

Un appel à manifester samedi prochain près de l'ambassade des Etats-Unis à Paris et dans les grandes villes contre le film "L'innocence des musulmans", jugé blasphématoire, circule en effet sur les réseaux sociaux.

Les dessins de Charlie Hebdo montrant le prophète dans des positions osées ne sont pas en Une, mais en quatrième de couverture, dans la rubrique "les couvertures auxquelles vous avez échappé".

La "Une" elle-même, une parodie du film "Intouchables", montre un juif orthodoxe pousser un homme ressemblant à un imam sur une chaise roulante.

En déplacement au Caire, en Egypte, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré que le gouvernement français n'encourageait en aucun cas ce genre de provocation, même s'il respecte la liberté de la presse.

"Je ne vois pas du tout l'utilité quelconque d'une provocation et même je la condamne. En même temps, je respecte la liberté d'expression", a-t-il dit sur i>Télé.

"Mais en aucun cas, on ne peut estimer que le gouvernement encouragerait cela, il n'en est pas question", a-t-il ajouté.

MANIFESTATION INTERDITE

Dans un communiqué, Jean-Marc Ayrault rappelle "que la liberté d'expression constitue l'un des principes fondamentaux de notre République" mais que cette liberté "s'exerce dans le cadre de la loi et sous le contrôle des tribunaux, dès lors qu'ils sont saisis."

"Et c'est pourquoi, dans le contexte actuel, le Premier ministre tient à affirmer sa désapprobation face à tout excès. Il en appelle à l'esprit de responsabilité de chacun", dit le texte.

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, s'est alarmé sur France 2 d'"une véritable provocation", d'"une véritable incitation à l'exacerbation des tensions qui règnent actuellement dans le monde mais aussi dans notre pays".

Sur i>Télé, le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, Charb, a dit ne pas être inquiet des conséquences de cette publication.

En novembre 2011, les locaux parisiens de l'hebdomadaire avaient été incendiés et son site internet avait été piraté le jour de la sortie d'un numéro spécial "Charia hebdo".

En 2006, le journal avait déjà été attaqué en justice après la publication de caricatures du prophète. Il a par la suite gagné ses procès en première instance puis en appel.

Parallèlement, deux appels distincts sont diffusés sur internet, l'un pour un nouveau rassemblement à Paris et l'autre pour reproduire la même initiative à Toulouse, Marseille ou Lille, précise mardi le site Islam en France.

Dans la capitale, le rendez-vous, avec pour slogan "Touche pas à mon prophète", est fixé en début d'après-midi près du Trocadéro pour rallier ensuite l'ambassade des Etats-Unis.

Laurent Fabius a déclaré que ces manifestations ne seraient pas tolérées.

"Il ne faut pas accepter ces manifestations. Si c'est le cas, la manifestation sera certainement interdite", a-t-il déclaré sur BFM-TV.

Samedi dernier, environ 200 personnes avaient tenté de manifester à proximité de l'ambassade des Etats-Unis à Paris avant d'être dispersées par la police, qui a interpellé 152 manifestants.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a annoncé avoir donné des instructions "pour que cela ne se reproduise pas".

Les manifestations anti-américaines, parfois meurtrières, se sont multipliées à travers le monde musulman après la diffusion d'extraits de "L'Innocence des musulmans", réalisé aux États-Unis, et qui décrit l'islam comme un "cancer".

Gérard Bon, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • oliv.gua le mardi 18 sept 2012 à 23:41

    Oui , la religion d'Amour n'est pas universelle .un jour peu-etre...

  • oliv.gua le mardi 18 sept 2012 à 23:39

    t'es un coquin ironique ! : ) je te dirai que pour cela , il y a la LOI de la republique , et j'espere qu'elle sera toujours respectée et appliquée

  • knbskin le mardi 18 sept 2012 à 23:35

    Je crains que votre position oliv.gua, qui revient à "Dieu est amour" ne soit une position chrétenne (tout à fait estimable, d'ailleurs - je suis moi-même chrétien) mais pas du tout universelle ?

  • knbskin le mardi 18 sept 2012 à 23:32

    Oui, oliv.gua, mais comment on fait, avec la religion aztèque ? C'est-à-dire celle dont le "dogme de base" est violent ? Si je suis chrétien, on me demande de croire que le Christ est ressuscité. Objectivement, que ce soit vrai ou faux ne dérange concrètement personne. Si je suis aztèque, il faut que je tue quelqu'un chaque soir. C'est un peu embêtant pour celui que je tue, non ?

  • oliv.gua le mardi 18 sept 2012 à 23:10

    il n'y a pas de mauvaises ou bonnes religions , mais il y a surement des hommes de bonnes et mauvaises volontés , partout , et je pense que c'est cela qu'il nous faut sereinement savoir discerner

  • oliv.gua le mardi 18 sept 2012 à 23:07

    ce que je veux dire , c'est qu'il n'y aura rien a gagner a vouloir transposer ses croyances par la violence ou le mepris , cela n'est pas constructif , les fondamentalistes ce trompent et tous le voient bien , il faut apaiser cela , meme si la liberté d'expression doit etre defendu dans notre societe

  • chatnour le mardi 18 sept 2012 à 23:01

    oui, @oliv.ua, c'est beau ce que vous dites ! mais "si vis pacem, para bellum" !

  • knbskin le mardi 18 sept 2012 à 23:01

    ... Donc, il faut trier, dans votre démarche, les "bonnes" et les "mauvaises" religions ... VAste programme, comme aurait dit le Général ! ;)

  • knbskin le mardi 18 sept 2012 à 23:00

    Oui, oliv.gua, ça marche - en principe - avec les textes chrétiens et bouddhistes par exemple (même si les bouddhistes sont en fait athées), ça marche déjà moins bien avec les Véda, et encore moins avec la religion aztèque (chaque soir, il faut "honorer" plusieurs "honorobles prisonniers" d'une cardiectomie pour que le Soleil se lève le lendemain ...

  • oliv.gua le mardi 18 sept 2012 à 22:50

    la raison doit l'emporter , pour ceux qui croit en un Dieu createur universel, les hommes doivent s'entendre , ce respecter et meme s'aimer les uns les autres , au dela de toutes leurs differences ,ce n'est pas une utopie , mais un besoin d'avenir pour notre humanité ,la compassion , la comprehension et le pardon peuvent ce pratiquer par tous