Le gouvernement roumain remet en question un projet minier

le
0

(Commodesk) Plus d'un mois après l'octroi d'un permis environnemental pour le projet de mine d'or Certej en Roumanie, le gouvernement demande une enquête.

La compagnie canadienne Eldorado Gold avait annoncé, le 27 juillet, avoir obtenu son permis environnemental par l'Agence de protection environnementale de la région de Timisoara. Suite à une requête de l'ONG Alburnus Maior, la ministre de l'Environnement et des Forêts, Rovana Plumb, demande des vérifications et affirme ne pas avoir validé ce permis.

Selon l'ONG la mine Certej entraînerait la destruction de 187 ha de forêts et une pollution importante. 1.600 tonnes de cyanure seraient utilisés pour traiter 45 millions de tonnes de minerais chaque année pendant 16 ans. De plus, la mine devrait consommer 29 millions de mètres cubes d'eau puisés directement dans la rivière Mures.

L'ONG révèle également que les compagnies Eldorado Gold et Deva les deux actionnaires du projet  Certej ont été créées par Vasile Frank Timis, l'ancien directeur et fondateur de Gabriel Resources l'entreprise à l'origine du projet Rosia Montana qui fait polémique depuis une dizaine d'années en Roumanie.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant