Le gouvernement réfléchit à une prime écologique contre le diesel

le
20
RÉFLEXIONS AUTOUR D'UNE PRIME À LA CASSE ÉCOLOGIQUE CONCERNANT LES VOITURES DIESEL
RÉFLEXIONS AUTOUR D'UNE PRIME À LA CASSE ÉCOLOGIQUE CONCERNANT LES VOITURES DIESEL

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français réfléchit à l'instauration d'une prime à la casse écologique pour inciter les automobilistes à se séparer des voitures diesel jugées trop polluantes.

Il s'agit d'une piste portée par la ministre de l'Ecologie Delphine Batho et le ministre du Redressement productif mais il n'y a pour l'heure pas d'arbitrage, a-t-on appris samedi auprès du ministère d'Arnaud Montebourg, confirmant une information du Parisien-Aujourd'hui en France.

Le régime fiscal dérogatoire en France pour le gazole et le kérosène est mis en cause par la Cour des comptes, qui a remis un rapport à ce sujet le 17 décembre aux ministères de l'Economie et de l'Ecologie.

Dans une lettre adressée à la Cour des comptes dont Le Parisien se fait l'écho, Delphine Batho émet l'idée d'une "aide au remplacement des véhicules les plus émetteurs de particules par des véhicules peu polluants bénéficiant du bonus écologique".

"Il y a un vrai problème de santé publique sur le diesel", estime-t-elle. "Les véhicules anciens qui représentent 27% du parc automobile sont ceux qui émettent le plus de particules."

Aucune décision ne sera prise avant la publication des propositions du comité pour la fiscalité écologique attendues pour la fin du printemps, selon la ministre.

Le dispositif, qui pourrait être baptisé "prime à la reconversion", pourrait être financé par la hausse des taxes sur le gazole, précise Le Parisien.

Delphine Batho a estimé le 21 février qu'une hausse de la fiscalité sur le diesel était "incontournable" à l'heure où le parc automobile est orienté à 60% vers le gazole.

Cette nouvelle prime écologique pourrait également permettre de soutenir le marché automobile français, qui a chuté en février pour le 15e mois d'affilée, en soutenant la demande de véhicules, fait valoir la ministre de l'Ecologie.

Mise en place en 2008 et supprimée en 2010, la prime à la casse permettait à un acheteur d'une voiture neuve et peu polluante de bénéficier d'une prime de 1.000 euros s'il se séparait d'un véhicule de plus de dix ans.

Marine Pennetier, édité par Guy Kerivel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mondoudo le dimanche 3 mar 2013 à 03:03

    moi je peux reflechir mais c'est mieux d'agirb vite vite il faut taxer le diesel de 12 centimes par litre et par an allez allez

  • janaliz le samedi 2 mar 2013 à 23:59

    Ouh je sens que joli coeur ne va pas passer une très bonne nuit. Moi si. Pour ce qui concerne la sémantique il faut s'habituer. Peut être que "abruti" révèle une hauteur de langage à laquelle nous n'avons pas accès...

  • csanta le samedi 2 mar 2013 à 23:49

    g?joly, c'est pas joli joli votre agressivité..... vous n'allez pas bien?

  • chatnour le samedi 2 mar 2013 à 23:08

    "pour voir que c'est votre fait que le mien." ! ça, c'est vraiment "causer la france" ! Qui peut encore accorder du crédit à un tel olibrius qui annone une sorte de sabir ?

  • janaliz le samedi 2 mar 2013 à 18:15

    Ah voilà ! le mot est lâché ! Vous n'avez pas compris l'allusion à propos de joli coeur ! C'est bien ce que je pensais...

  • knbskin le samedi 2 mar 2013 à 18:12

    Marrant ! Depuis que j'ai commencé ma vie professionnelle, le taux de syndicalisation a été semble-t-il presque divisé par 3 ! http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2008.04-16.1.pdf Je ne m'en étais pas aperçu, mais les considérations de g.joly1 m'ont conduit à m'y intéresser ! :)

  • janaliz le samedi 2 mar 2013 à 18:05

    Joli coeur, je réitère mon propos, vous resservez des arguments dont je suis l'auteur. C'est triste pour vous mais c'est ainsi, et toujours les propos du type :"le mal nommé"... Est-ce là votre seul argument ?

  • janaliz le samedi 2 mar 2013 à 18:02

    Et oui joli coeur knbskin a parfaitement résumé les contradictions de votre organisation, qui est tout sauf démocratique (même le fn l'est plus), et surtout l'économie dévastée à laquelle vous êtes parvenue. Et j'y ajouterai la sidérurgie. Ceux qui partagent vos courtes vues formaient encore il y a peu de temps des couturières, des dactylos et que sais-je encore..

  • knbskin le samedi 2 mar 2013 à 18:02

    Ma foi ??? Comprends pas sur quoi vous basez vos appréciations, g.joly1 ? Mais vous avez sûrement raison, puisque ce sont les vôtres ! :)

  • knbskin le samedi 2 mar 2013 à 17:55

    Diatribes antisyndicales, moi ? Je n'en parle quasiment jamais ! :) Je trouve d'ailleurs anormal et nuisible que les syndicats français soient aussi faibles, divisés, et somme toute inefficaces - a part des éclairs, comme la CFDT de Nicole Notat, par exemple.