Le gouvernement réduira le déficit à 3% en 2014, dit Moscovici

le
12
LE DÉFICIT FRANÇAIS SERA RÉDUIT À 3% DU PIB EN 2014, SELON PIERRE MOSCOVICI
LE DÉFICIT FRANÇAIS SERA RÉDUIT À 3% DU PIB EN 2014, SELON PIERRE MOSCOVICI

PARIS (Reuters) - La France laissera jouer les stabilisateurs automatiques cette année pour préserver un peu de croissance économiques et précisera dans les prochaines semaines les moyens qui permettront de réduire son déficit public à 3% du PIB fin 2014, a déclaré vendredi Pierre Moscovici.

Le ministre français de l'Economie et des Finances s'exprimait après la publication des nouvelles prévisions économiques de la Commission européenne, qui attend un déficit public français à 3,7% du PIB fin 2013 et la porte ouverte du commissaire Olli Rehn à un report d'un an -à fin 2014- sous condition de l'objectif de 3%.

"Dans le contexte actuel, il est indispensable que nous puissions laisser jouer les stabilisateurs automatiques pour soutenir l'activité", a dit Pierre Moscovici lors d'une conférence de presse, sachant qu'"il est n'est pas question de relâcher l'effort structurel en 2013".

"Nous ne sommes pas en train de préparer un collectif budgétaire, nous n'ajouterons l'austérité à la récession", a-t-il ajouté.

Il a précisé que la France documenterait dans les semaines qui viennent les mesures d'économies qui permettront de réduire le déficit à 3% du PIB en 2014.

"Pour tenir l'objectif de 3% en 2014, nous avons déjà décidé un certain nombre de mesures d'économies", a-t-il poursuivi.

Au delà, l'objectif d'un retour à l'équilibre structurel des comptes publics est maintenu pour 2017, a ajouté Pierre Moscovici.

Jean-Baptiste Vey et Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Rominou6 le vendredi 22 fév 2013 à 17:48

    C'est bien de dire les choses, mais quand on est pas foutu de tenir la moindre promesse, on s'abstient de la ramener

  • jeepaudi le vendredi 22 fév 2013 à 17:09

    farfelu ! on ne sait même pas comment financer le dispositif compétitivité, les recettes fiscales sont à la baisse, on accorde un jour de carence aux fonctionnaires, chaque ministre y va de ses doléances.... et en plus si la croissance repart, la France va être souvent coiffée au poteau par les autres qui ont fait les efforts. Et oui, gérer c'est anticiper et non pas allumer des cierges et radoter

  • M660419 le vendredi 22 fév 2013 à 16:56

    Qu'est ce qu'il en sait, le pauvre ???Si tous les ans ils nous disent ca, un jour ca va le faire .....

  • M3435004 le vendredi 22 fév 2013 à 16:32

    Le même cr.....in qui laisse filer les dépense à tout va, dissuade toute velleité d'investissements et croit que tout va repartir avec Ségolène à la BPI !

  • jbayart2 le vendredi 22 fév 2013 à 16:30

    C EST POUR CELA QU ON DONNE AU FONCTIONNAIRE ET LE PRIVE COCUUNE SEULE INITIATIVE NE PLUS JAMAIS VOTER POUR LES PLUS RADICAUXIL RESTE LES EXTREMES

  • M3435004 le vendredi 22 fév 2013 à 16:29

    La France laissera jouer les stabilisateurs automatiques cette année pour préserver un peu de croissance économiques et précisera dans les prochaines semaines les moyens qui permettront de réduire son déficit public à 3% du PIB fin 2014, a déclaré vendredi Pierre Moscovici. N' IMPORTE QUOI ! Ils ne savent plas quoi dire. Ils ont menti. Ils sont impuissants. DEHORS ! OUST ! DU VENT !

  • raich2 le vendredi 22 fév 2013 à 16:13

    Avez-vous remarqué l'impact sur la trésorerie de l'état en 2014 en procédant à un acompte de 24% à la source sur les revenus des placements 2013 dès le 1 janvier.L'état va ponctionner une somme importante comme acompte sur les impôts qui doivent être payés en septembre 2014. Une aubaine certes, mais avec un retour de bâton qui fera sentir ses effets

  • LeRaleur le vendredi 22 fév 2013 à 16:08

    Mais OUI, on va te croire...

  • dbourbie le vendredi 22 fév 2013 à 16:06

    encore une promesse en l'air

  • SeanO le vendredi 22 fév 2013 à 15:51

    Après les élections.

Partenaires Taux