Le gouvernement presse le pas au Sénat

le
0
Éric Woerth a demandé aux sénateurs de se prononcer par un «vote unique» sur le texte de la réforme des retraites.

Le gouvernement sort l'artillerie législative pour accélérer l'adoption de la réforme des retraites au Sénat. Comme l'a révélé jeudi matin lefigaro.fr, Éric Woerth, ministre du Travail, a demandé à 16h30 à la Haute Assemblée de se prononcer par un «vote unique » sur le projet de loi qui se heurte à l'opposition résolue de la gauche sénatoriale depuis le début des débats le 5 octobre. Cette procédure, prévue à l'article 44-3 de la Constitution, permet au gouvernement d'obtenir que l'Assemblée se prononce par un «vote unique» sur les articles additionnels du texte encore à examiner, en n'y ajoutant que les amendements du gouvernement et les amendements des sénateurs acceptés par lui.

Justifier le choix du gouvernement

En vertu de cette procédure - également appelée «vote bloqué» lorsqu'elle s'applique à l'Assemblée -, le gouvernement a écarté 228 des 254 amendements qui restaient à examiner. L'Élysée espère ainsi que la réforme pourra ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant