Le gouvernement n'envisage pas de reprendre la dette de la SNCF

le
3
PAS DE REPRISE LA DETTE DE LA SNCF PAR L'ETAT
PAS DE REPRISE LA DETTE DE LA SNCF PAR L'ETAT

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français estime qu'il n'est pas opportun d'envisager une reprise de la dette de la SNCF à ce stade, lit-on dans un rapport remis lundi au Parlement.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé début juin que l'Etat reprendrait tout ou partie de la dette et qu'un rapport "examinera(it) les différentes hypothèses de reprise (...) et la création d'une caisse d'amortissement".

Le rapport obtenu par Reuters conclut cependant que "le gouvernement estime qu'il n'est pas opportun d'envisager à ce stade un dispositif de reprise de la charge de la dette historique du gestionnaire d'infrastructure".

L'encours de la dette de SNCF Réseau, ancien RFF, était de 40,8 milliards d'euros à fin juin 2016, lit-on dans le rapport.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean.coq il y a 2 mois

    Le déficit de l'État ne dois en aucun cas augmenter cette année. L'an prochain on ne sera plus là.

  • M9425023 il y a 2 mois

    Vous reprendrez bien encore un peu de loco d'Alstom, mais débrouillez-vous pour les payer ! je vous lâche la CGT dans les pattes pour casser la fréquentation sur les lignes, et je vous réduit le temps de travail, et je vous augmente les charges et je fais mes petites magouilles à l'international qui se retournent ensuite sous la forme d'attentats aussi variés que mortels. Cool le gouvernement.

  • CHANOMAR il y a 2 mois

    oh ils n ont pas de comptes a rendre a personnes ils dépensent sans compter ils n ont aucun plans de rentabilités bien des fonctionnaires ou assimilés

Partenaires Taux