Le gouvernement n'arrive toujours pas à faire baisser le chômage

le
82
Le chômage a presque stagné en mars.
Le chômage a presque stagné en mars.

Fin mars, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s'est établi à 3 349 300 en France métropolitaine, soit une progression quasi nulle de 1 600 personnes (+ 0 %). Le rebond du nombre d'inscrits à Pôle emploi enregistré pendant quatre mois consécutifs est donc presque enrayé. "Cette stabilisation est conforme à la tendance de fond observée depuis octobre 2013 : après de fortes hausses pendant cinq ans, le nombre de demandeurs d'emploi connaît une période de variations mensuelles erratiques, avec une évolution moyenne en net retrait par rapport aux épisodes précédents", a immédiatement réagi le ministère du Travail dans un communiqué. Ce qu'il ne dit pas, c'est que la "stabilisation" intervient après un très mauvais mois de février (+ 31 500 après 8 900 en janvier). Selon l'évolution trimestrielle très prisée par l'ancien ministre du travail Michel Sapin pour relativiser les hausses mensuelles de la fin de l'année dernière, le nombre de chômeurs sans activité a augmenté en moyenne de 14 000 personnes sur les trois premiers mois de l'année. Un rythme supérieur à celui du quatrième (+ 5 000) et du troisième trimestre 2013 (+ 7 900)... En un an, la hausse atteint d'ailleurs 4,1 %. Et depuis l'élection de François Hollande en mai 2012, près de 425 000 nouveaux demandeurs d'emploi sans activité supplémentaire ont poussé la porte de Pôle emploi. Le chômage des jeunes repart à la baisseEn...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le dimanche 27 avr 2014 à 16:42

    Aucun Gvt ne peut faire baisser le chômage…seules les PME peuvent le faire…Sarko avait commencé à dégraisser le mammouth fonctionnaires, pour réduire la dette, mais en contre-partie, les Régions majoritaires de gauche ont embauché à tour de bras…

  • EuropeGa le dimanche 27 avr 2014 à 14:23

    La sortie de l'euro, c'est le moyen de redonner de la compétitivité à nos entreprises, de réduire le chômage, de retrouver de la croissance pour notre pays. En outre, la sortie de l'euro redonne du pouvoir à nos dirigeant. Aujourd'hui, ils n'en n'ont plus.

  • EuropeGa le dimanche 27 avr 2014 à 14:15

    manu331 Alors qu'est-ce qu'on fait ? On attend d'être arrivés au niveau de la Grèce en disant que Hollande est mauvais ? Cela te rassure peut-être, mais ça ne sert à rien !!! Il faut sortir de l'euro. C'est tout.

  • EuropeGa le dimanche 27 avr 2014 à 14:12

    manu331 D'accord avec toi pour dire que Hollande est mauvais, mais qu'est-ce que ça change, puisqu'il n'a plus de pouvoir. Regarde ce qui se passe : même Ségolène qui est réputée être une personne qui sait ce qu'elle veut, ne peut réussir à instituer une taxe sur les camions étrangers !!!

  • EuropeGa le dimanche 27 avr 2014 à 14:05

    manu, Je suis d'accord avec toi pour dire que Hollande a menti, mais pour moi, le plus gros mensonge est d'avoir dit avant d'être élu qu'il allait renégocier le traité, et de l'avoir signé en l'état après son élection. De même pour Sarko, il a méprisé le résultat du référendum de 2005.

  • EuropeGa le dimanche 27 avr 2014 à 13:59

    manu331 Que Hollande soit bon ou mauvais, quelle importance puisque de toute façon, il n'a plus de pouvoir !! Il ne peut rien faire, ou si peu... La seule solution est la sortie de l'euro qui redonnera de la compétitivité à nos entreprises, de la croissance à notre pays et du pouvoir à nos dirigeants.

  • gglafont le dimanche 27 avr 2014 à 13:34

    Malgré la hausse néfaste du nombre de fonctionnaires….

  • boudet le dimanche 27 avr 2014 à 12:50

    Ce n'est pas avec le manque d'action que le chomage peut baisser. En Décembre, le président annonce un pacte de responsabilité et en avril, on apprend qu'il ne serait effectif qu'en janvier... 2015 soit plus d'un an plus tard.

  • noterb1 le dimanche 27 avr 2014 à 12:47

    le gouvernement ne voit le chômage qu'au travers des plans sociaux . Il ne se rend pas compte que les mesures de restriction qu'il met en place à la grande joie des adversaires politiques (qui continuent de brailler quand même ) ne font que tuer l'économie du pays . Il suffit d'ailleurs de voir ce qui s'est passé chez nos amis grecs , espagnols , portugais ou autres pour savoir comment cela va se finir .

  • dsta le dimanche 27 avr 2014 à 12:25

    Le gouvernement n'arrive à rien de toute façon ...et n'arrivera à rien puisqu'il n'a ni la compétence, ni la volonté, ni le courage, ni l'équipe qu'il faut! Quant on voit Harlem Désir nommé Ministre, Montebourg, Eckert, etc., on comprend que l'affaire est pliée d'avance !!!