Le gouvernement "mobilisé" et "solidaire" sur Florange, dit Hollande

le
0

LYON (Reuters) - Le gouvernement est "mobilisé" et "solidaire" sur le plan du sauvetage de Florange, qui mécontente les salariés du site industriel mosellan, a déclaré lundi François Hollande.

Le président français a ajouté que "tous les moyens du droit" seraient utilisés si l'accord passé vendredi avec le géant sidérurgique ArcelorMittal n'était pas respecté.

Les syndicats restent sceptiques sur le contenu de cet accord, aucune garantie n'y apparaissant sur l'avenir des hauts-fourneaux.

L'intersyndicale CFDT, CGT, FO, qui s'est réunie lundi matin a adressé un courrier à Jean-Marc Ayrault pour lui demander une copie du texte, en préalable à la rencontre prévue avec le Premier ministre mercredi à Matignon.

"Nous avons, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault et moi-même, répondu", a dit François Hollande à l'adresse des salariés inquiets lors d'une conférence de presse à la fin d'un sommet franco-italien à Lyon.

Il a rappelé qu'il n'y aurait pas de plan social mais des investissements sur le site.

"Pour le reste, tout le gouvernement est mobilisé pour permettre à ce plan d'être pleinement appliqué et donc respecté et tous les moyens de droit seront utilisés si tel ne devait pas être le cas", a-t-il ajouté. "Tout le gouvernement est solidaire".

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant