Le gouvernement May n'a pas de plan global pour le Brexit-note

le
1
    LONDRES, 15 novembre (Reuters) - Le Royaume-Uni n'a pas de 
plan général pour procéder au "Brexit", cela en raison des 
dissensions au sein du gouvernement conservateur, lit-on dans 
une note au "Cabinet Office" qui a fuité et qu'ont obtenue la 
BBC et le journal The Times. 
    Il est dit dans ce document, préparé par un consultant pour 
le Bureau du Cabinet, un département du gouvernement 
britannique, que le gouvernement pourrait avoir besoin encore de 
six mois pour s'entendre sur les priorités du Brexit, toujours 
en raison des désaccords au sein du cabinet. 
    L'auteur de cette note, intitulée "Brexit Update", reproche 
à la Première ministre, Theresa May, sa tendance à "prendre des 
décisions pour régler elle-même cette question", ont rapporté 
mardi la BBC et le Times. 
    "Ceci n'est pas un rapport du gouvernement et nous ne 
reconnaissons pas les affirmations qui y sont contenues", a 
réagi un porte-parole du 10, Downing Street. "Nous restons 
concentrés sur l'élaboration du Brexit, dont nous voulons faire 
un succès", a-t-il ajouté. 
    Theresa May a déclaré qu'elle prévoyait d'enclencher la 
procédure de divorce entre le Royaume-Uni et le reste de l'Union 
européenne à la fin mars en activant l'article 50 du Traité 
européen de Lisbonne, qui ouvrira une période maximale de deux 
années pour négocier la sortie britannique. 
 
 (Michael Holden; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 il y a 3 semaines

    AU RU on fait d'abord, on réfléchit ensuite. Le contraire aurait été plus logique ! Il suffit maintenant que la cour suprême du RU dise que un référendum n'a pas pouvoir de loi et que seul le parlement est autorisé à voter des lois pour que leur Brexit tombe à l'eau.