Le gouvernement libyen prend peu à peu le pouvoir à Tripoli

le
0
    TRIPOLI, 25 avril (Reuters) - Le gouvernement libyen d'union 
nationale soutenu par les Nations unies a annoncé lundi avoir 
pris le contrôle administratif de sept ministères à Tripoli dont 
celui des Affaires étrangères. 
    Ce nouveau gouvernement, dont les dirigeants ont dû arriver 
à Tripoli par bateau le mois dernier parce que l'espace aérien 
avait été fermé par l'équipe en place dans la capitale, doit 
remplacer les deux gouvernements qui se disputent le pouvoir 
depuis 2014 : celui de Tripoli et celui de Tobrouk, dans l'est 
du pays. 
    Le nouveau gouvernement doit agir avec prudence. Il doit 
s'assurer du soutien d'un certain nombre de groupes armés qui 
contrôlent le pouvoir dans la capitale depuis la chute du 
dirigeant libyen Mouammar Kadhafi en 2011. 
    S'exprimant lors de la passation des pouvoirs au ministère 
des Affaires étrangères, Mohamed al Ammari, membre du Conseil 
présidentiel, le noyau qui dirige le nouveau gouvernement, a 
déclaré que le transfert du pouvoir se "passait bien". 
    Les autres ministères qui ont été transférés au gouvernement 
d'union sont ceux du Logement et des services publics, des 
Transports, des Affaires sociales, du Gouvernement local, de la 
Jeunesse et des Sports et des Affaires islamiques, a déclaré 
Mohamed al Ammari. 
    Les ministères du Plan, du Travail et de l'Education seront 
récupérés dans les prochains jours, a-t-il ajouté. 
     
 
 (Ahmed Eloumami; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant