Le gouvernement laisse à la majorité l'initiative sur la famille

le
1
LE GOUVERNEMENT LAISSE À LA MAJORITÉ L'INITIATIVE SUR LA FAMILLE
LE GOUVERNEMENT LAISSE À LA MAJORITÉ L'INITIATIVE SUR LA FAMILLE

PARIS (Reuters) - Les parlementaires socialistes disposent d'"une marge d'autonomie complète" sur les sujets liés au projet de loi sur la famille et il ne serait pas "anormal" que la majorité avance sur "ces terrains-là", a déclaré mercredi Marisol Touraine.

Le gouvernement nie tout reniement ou renoncement après l'ajournement du texte sur la famille, à la suite de nouvelles manifestations des opposants au mariage homosexuel, et assure conserver le cap de la réforme sur ces thèmes de société.

"A cause de cette focalisation totalement infondée sur la PMA (procréation médicalement assistée, NDLR) et la GPA (gestation pour autrui), il nous a été impossible d'expliquer sereinement ce que contenait le projet de loi famille. La spirale de la désinformation était devenue telle qu'il fallait sortir de cette situation absurde", explique la ministre de la Famille dans une interview diffusée mercredi sur Le Monde.fr.

"Je constate que, d'ores et déjà, des parlementaires réfléchissent à la façon dont eux-mêmes pourraient faire avancer les choses sous forme de proposition de loi. C'est une idée. Rien n'est arrêté. L'essentiel est qu'il y a ni reniement ni renoncement", ajoute Dominique Bertinotti.

Des députés socialistes, ulcérés par le recul du gouvernement, ont annoncé leur intention de présenter des propositions de loi sur la famille qui pourraient être examinées au lendemain des élections municipales de mars.

Le ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies, a évoqué mercredi sur i>Télé des propositions telles que la coparentalité, le statut du beau-parent, la médiation familiale, l'adoption, etc.

"En les regardant les unes après les autres, on va voir ce que voulait faire le gouvernement, ce qui va être fait, et le Parlement, ce qui est normal, va reprendre l'initiative", a-t-il déclaré.

"RECRÉER UN CLIMAT DE CONFIANCE"

Selon la ministre de la Santé, Marisol Touraine, "il y a une marge d'autonomie complète qui est laissée aux parlementaires".

"Puisqu'il y a des points sur lesquels le travail est déjà réalisé, il ne me paraîtrait pas anormal que nous puissions avancer sur ces terrains-là", a-t-elle ajouté sur RFI, tout en soulignant que le gouvernement ne souhaitait pas voir resurgir des discussions sur la GPA et la PMA.

Des associations représentant les parents adoptants, les enfants adoptés, les enfants nés sous X, notamment, s'estiment lésées par le report, vraisemblablement en 2015, du projet de loi qui prévoyait des mesures en leur faveur.

"Il faut absolument recréer un climat de confiance. Or celui-ci ne peut pas naître sur un terreau de contestation permanente", plaide Dominique Bertinotti, qui précise n'avoir jamais songé à démissionner.

Le collectif "La manif pour tous", qui revendique une victoire contre le gouvernement après le report du texte, a prévenu qu'il resterait vigilant sur les projets futurs de la majorité.

Pour la ministre de la Famille, "ceux qui veulent faire avancer les choses doivent davantage se faire entendre" face à "la mobilisation de la droite réactionnaire". Mais "cela ne veut pas forcément dire qu'il faut répondre aux manifestations par des contre-manifestations", souligne-t-elle.

"La question de la PMA se reposera forcément un jour ou l'autre dans la mesure où elle se pratique dans d'autres pays proches de nous, comme la Belgique ou l'Espagne. Mais ça n'est pas le sujet aujourd'hui", dit-elle.

Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lm123457 le mercredi 5 fév 2014 à 11:09

    Une pétition pour dire non à Peillon qui a confié au syndicat de l'industrie du sucre le soin d'éduquer nos enfants à la nutrition : http://ww w.cyberacteurs.org/cyberactions/industrie-sucre-ne-pas-dire-eleves-ce-qu-faut-manger-729.html (sprimer l'espacee entre les ww) et après on demande aux Zomos d'éduquer à la sexualité ... C'est bien des idées de gauche tout ca. Cf. aussi http://ccadvparis.free.fr/Homo/LEcologiste_13_06-3.pdf