Le gouvernement joue la carte des emplois aidés

le
0
INFOGRAPHIE - En un peu plus d'un an, 100.000 emplois d'avenir destinés aux jeunes auront été créés.

Le 30 octobre 2012, six jeunes signaient les premiers ­emplois d'avenir sous les ors de ­Matignon, en présence de Jean-Marc Ayrault, de Michel Sapin, le ministre du Travail, et de responsables d'entreprises publiques et de collectivités locales. Une cérémonie solennelle, à la mesure de l'enjeu. Dans le programme présidentiel de François Hollande, ce nouveau contrat aidé, destiné aux «dé­crocheurs», c'est-à-dire aux ­16-25 ans peu ou pas diplômés, ­figurait en bonne place comme arme antichômage. Un an plus tard, les six emplois d'avenir sont devenus 75 000. L'objectif des 100.000 contrats signés d'ici à la fin 2013 sera atteint, voire dépassé. «Ces 100.000, ce n'est pas un plafond mais un plancher», a déclaré Michel Sapin jeudi à Toulouse.

Rien à voir donc avec le flop de l'autre outil imaginé par François Hollande pour doper l'emploi des jeunes: le cont...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant