Le gouvernement japonais prépare un budget 2015-2016 record

le
0
PROJET DE BUDGET 2015-2016 RECORD AU JAPON
PROJET DE BUDGET 2015-2016 RECORD AU JAPON

TOKYO (Reuters) - Le gouvernement japonais a établi un projet de budget record de 96.300 milliards de yens (près de 700 milliards d'euros) pour l'année fiscale 2015-2016 commençant le 1er avril, mais qui prévoit aussi une réduction des émissions de dette pour la troisième année consécutive.

Le Premier ministre Shinzo Abe veut soutenir la croissance économique tout en réduisant l'endettement du pays, le plus élevé des pays industrialisés.

Ce projet de budget, qui prévoit aussi une hausse des dépenses militaires, sera présenté en conseil des ministres mercredi avant d'être discuté au Parlement.

Le budget de l'année fiscale qui se termine le 31 mars était de 95.900 milliards de yens, auquel il faut ajouter un budget additionnel de 3.100 milliards de yens adopté la semaine dernière.

Dans le prochain projet de budget, le gouvernement prévoit de réduire ses émissions de dette de 4.400 milliards de yens pour les ramener à 36.900 milliards, grâce notamment à la hausse des rentrées fiscales liées à la reprise économique, ont indiqué deux responsables gouvernementaux à Reuters.

Le niveau des émissions de dette serait ainsi le plus bas depuis six ans, ont-ils souligné.

En excluant les émissions et le service de la dette, le déficit budgétaire serait ramené à 3% environ du produit intérieur brut, permettant à Shinzo Abe d'honorer sa promesse de réduire de moitié ce ratio par rapport à ses niveaux de 2010-2011.

Le Premier ministre, arrivé aux affaires fin 2012, s'est aussi engagé à équilibrer le budget d'ici 2020-2021 mais cet objectif reste ambitieux.

Pour réduire le déficit, le gouvernement a relevé de trois points le taux de TVA en avril 2014, à 8%, mais cette mesure a précipité le pays dans la récession. La deuxième augmentation qui était prévue et qui devait porter la TVA à 10% a été repoussée de 18 mois à avril 2017.

Malgré la récession, les recettes fiscales devraient augmenter lors de l'exercice à venir grâce à la politique monétaire ultra-accommodante mise en place parallèlement par la Banque du Japon.

Le projet de budget les évalue à 54.500 milliards de yens, en hausse de 4.500 milliards par rapport à l'exercice actuel, ce qui permettra au gouvernement de limiter ses émissions de dette.

Le service de la dette n'en continuera pas moins d'augmenter et est prévu à 23.500 milliards de yens en 2014/2015, en hausse de 200 milliards de yens.

Les dépenses sociales sont, elles, prévues en hausse de 1.000 milliards de yens à 31.500 milliards.

(Takaya Yamaguchi; Danielle Rouquié et Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux