Le gouvernement japonais adopte un budget de relance pour 2016

le
0
    TOKYO, 24 décembre (Reuters) - Le gouvernement a adopté 
jeudi un budget record pour 2016, qui s'appuie sur l'hypothèse 
d'une accélération de la croissance et d'une hausse des recettes 
fiscales et vise à atteindre son objectif de relance de 
l'économie et de réduction de la dette. 
    Ce double objectif semble difficile à réaliser, estiment des 
économistes, qui estiment que le Premier ministre Shinzo Abe ne 
parviendra pas à assainir les finances de l'Etat sans faire de 
sérieux efforts de réduction des dépenses publiques. 
    Les dépenses prévue pour l'exercice qui débute le 1er avril 
seront de 96.720 milliards de yens (733,11 milliards d'euros), 
en petite hausse par rapport au projet de budget initial pour 
l'année en cours, qui était à 96.300 milliards de yens. 
    Ce projet de budget, le quatrième depuis le retour de Shinzo 
Abe au pouvoir en 2012, prévoit des dépenses sociales record 
face au vieillissement de la population et un budget militaire 
supérieur à 5.000 milliards de yens pour la première fois.    
    Le ministre des Finances Taro Aso a dit que le budget était 
compatible avec l'objectif d'excédent primaire (hors nouvelles 
émissions et service de la dette) pour l'exercice 2020. 
    Les recettes fiscales sont estimées à 57.600 milliards de 
yens, leur niveau le plus élevé en 25 ans, à la faveur d'une 
hausse des bénéfices des entreprises, ce qui permettra à Tokyo 
de limiter ses nouvelles émissions de dette à leur plus bas 
niveau depuis l'année fiscale 2008, avant que la crise 
financière mondiale n'affecte la troisième économie mondiale.    
 
 (Tetsushi Kajimoto, Juliette Rouillon pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux