Le gouvernement israélien obtient l'investiture de la Knesset

le , mis à jour à 23:20
0

JERUSALEM, 14 mai (Reuters) - Le nouveau gouvernement de coalition de Benjamin Netanyahu a obtenu jeudi l'investiture de la Knesset par la plus courte des majorités, au terme d'une journée qui a vu le Likoud du Premier ministre se déchirer sur l'attribution des portefeuilles ministériels. La cérémonie d'investiture a été reportée de deux heures pour permettre à Benjamin Netanyahu de mettre de l'ordre au sein de son propre parti, après avoir dans un premier temps distribué les ministères à ses alliés. La coalition gouvernementale regroupe, autour des 30 députés du Likoud, les 8 élus du Foyer juif, formation d'extrême droite de Naftali Bennett, les élus des deux partis ultra orthodoxes (6 pour le Parti unifié de la torah, et 7 pour le parti Shas) et les 10 députés du parti centriste Kulanu créé par l'ancien ministre Moshe Kahlon, issu du Likoud. Au total, le gouvernement de Benjamin Netanyahu s'appuie donc sur une majorité de 61 députés sur 120, ceux-là même, et pas un de plus, qui lui ont voté jeudi la confiance. Le Premier ministre israélien s'est rendu la situation encore plus inconfortable en se réservant quatre portefeuilles ministériels au détriment de poids lourds de son propre parti, alimentant les spéculations sur le fait qu'il les garderait en réserve au cas où Isaac Herzog, le chef de file de l'opposition de centre-gauche, rejoindrait un gouvernement de type "union nationale". "Je laisse la porte ouverte à un élargissement du gouvernement", a reconnu Benjamin Netanyahu dans son discours d'investiture. "Le pays en a besoin." Quelques secondes après avoir entamé son discours, il a été interrompu par un concert de protestation de l'opposition lorsqu'il a promis de "préserver la sécurité (et) d'oeuvrer en faveur de la paix". (Dan Williams; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant