Le gouvernement français doit donner des gages à Bruxelles

le
0
INFOGRAPHIE - L'exécutif cherche pour le moment à rassurer les Français dans une conjoncture morose.

Le premier ministre a fixé vendredi le cadre qui, selon lui, «confirme et conforte notre engagement de redressement des comptes publics, au service du redressement du pays». Pour l'instant, l'exécutif cherche à apaiser les inquiétudes des Français: «Je veux rassurer les Français: il n'y a rien qui va les frapper davantage ou demander davantage d'efforts dans le secteur public» en 2013, a indiqué le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, lors d'un déplacement à Besançon. Et pour 2014, François Hollande a assuré vendredi que les engagements seront respectés «sans recourir à des mesures qui seraient d'austérité, de perte de pouvoir d'achat ou de prélèvement supplémentaire».

Atonie de la croissance

Mais la situation conjoncturelle morose dans laquelle se trouve la France en ce moment - une situation dont personne ne peut prédire quand elle se ter...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant