Le gouvernement fait sa rentrée et «se projette» en 2025

le
14
Le gouvernement fait sa rentrée et «se projette» en 2025
Le gouvernement fait sa rentrée et «se projette» en 2025

C'est déjà la rentrée pour les ministres. Après une brève pause estivale, le gouvernement presque au complet - seul le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, était absent pour cause de déplacement - s'est retrouvé à l'Élysée pour un séminaire de rentrée sur la «France de 2025». Ce thème, largement raillé à droite, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault l'a défendu bec et ongles en invitant «les forces politiques, économiques ou sociales» à se «mobiliser» plutôt que d'«ironiser».

«Un projet pour les dix ans qui viennent»

«Les nations qui réfléchissent sont celles qui se projettent dans l'avenir», s'est justifié le chef du gouvernement, estimant dans une brève allocution que «l'objectif, c'est de tracer un cap» et que «cette stratégie a manqué dans la dizaine d'années qui vient de s'écouler». «Si on ne se fixe pas d'objectifs ambitieux, alors on n'avance pas», a-t-il martelé.

Joignant le geste à la parole, Jean-Marc Ayrault a annoncé avoir confié «au Commissariat général à la stratégie la rédaction d'un projet pour la France pour les dix ans qui viennent». Ce «ne sera pas un exercice en chambre», a-t-il prévenu d'emblée, «les scénarios seront mis sur la table».

«L'action du quotidien» également évoquée

Comme il faut «articuler le temps long et le temps court» - et répondre aux critiques de l'opposition - il s'agissait de montrer que les dossiers chauds ne sont pas pour autant laissés de côté. «Le gouvernement est bien dans l'action pour aujourd'hui, nous sommes dans l'action du quotidien et en même temps nous portons une ambition», a insisté Jean-Marc Ayrault.

Le président de la République François Hollande a, de son côté, promis lors du séminaire que des «réponses» seraient apportées «d'ici à la fin de ce mois» sur les «trois grandes questions» de la rentrée : le budget 2014, les retraites, ainsi que la reprise économique et ses effets «sur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 20 aout 2013 à 09:23

    RE/...Ils sont de plus en plus isolés dans leur tour d'ivoire donc, de plus en plus déconnectés des réalités §§§...Saint Cucufa, priez pour EUX !!!...

  • ppetitj le lundi 19 aout 2013 à 19:03

    Plutôt que le gouvernement se projette en 2025 il serait plus simple qu'il s'y téléporte et...Bon voyage.

  • ppetitj le lundi 19 aout 2013 à 18:31

    Le nouveau slogan du PS : tu chercheS la m erde alors amuse toi.

  • ppetitj le lundi 19 aout 2013 à 18:30

    Avec le sourire idiot que fait Hollandouille avec l'huissier derrière lui, on se demande s'il ne fréquentait pas les mêmes boites de nuit que DSK ? Ou c'est pour nous montrer et nous préparer à notre futur immédiat ?

  • b.giral le lundi 19 aout 2013 à 18:21

    ils se foutent de nous !! prévoir, bien sûr que c indispensable, mais résoudre les pb quotidiens ne l'est pas moins !! eux qui se disaient capables de tout......!!

  • bordo le lundi 19 aout 2013 à 16:16

    Ouais, ils se projettent dans le délire maniaco dépressif, en 2025, ils seront dans l'opposition...

  • puck le lundi 19 aout 2013 à 16:00

    En fait l'huissier vérifie qu'il n'ont pas de micro entre les fesses .

  • puck le lundi 19 aout 2013 à 15:58

    Ne vous inquiétez pas la droite s'en chargera .

  • M5462830 le lundi 19 aout 2013 à 15:53

    seraient-ils de religion musulman , z'ont tourné la casquette ,

  • M5462830 le lundi 19 aout 2013 à 15:52

    s'ils se projetent aussi bien en 2025 qu'en 2013 , y a du soucis a se faire