Le gouvernement dévoile sa feuille de route écologique pour 2015

le
0
Le gouvernement dévoile sa feuille de route écologique pour 2015
Le gouvernement dévoile sa feuille de route écologique pour 2015

Deux mois après la 3e conférence environnementale, et alors que la France accueillera la conférence mondiale sur le climat en décembre 2015, le Premier ministre Manuel Valls, attendu au tournant par les associations environnementales et les Verts, a détaillé la feuille de route écologique du gouvernement, ce mercredi midi devant le Conseil national de la transition écologique (CNTE), qui rassemble organisations syndicales et patronales, élus et associations. 

Fin des aides aux projets de centrales à charbon. Les ONG environnementales attendaient cette décision depuis longtemps. Manuel Valls a confirmé que la France allait bien supprimer ses aides à l'exportation des projets de centrales électriques à charbon. «Le président de la République l'a dit et je le répète : la France supprimera l'assurance-crédit à l'export des centrales à charbon sans stockage de CO2», a déclaré le Premier ministre. Ségolène Royal annoncera prochainement «le calendrier concret de retrait» a-t-il indiqué. Sont en jeu les crédits accordés par la France aux pays en voie de développement pour les projets de centrales à charbon, l'énergie la plus polluante, tant d'un point de vue de la qualité de l'air que des émissions de CO2. Seuls les projets les moins polluants prévoyant le captage et le stockage du CO2 - très peu nombreux à l'heure actuelle - pourront continuer à bénéficier des garanties publiques françaises.

Une pastille verte pour les véhicules les moins polluants. Dans les colonnes du «Parisien», Ségolène Royal a confirmé la mise en place «avant l'été» d'un «certificat qualité de l'air que les véhicules propres pourront apposer derrière leur pare-brise», promis par Manuel Valls lors de la conférence environnementale fin novembre. «Plusieurs certificats de couleurs différentes seront créés en fonction des seuils d'émissions polluantes des véhicules», a précisé la ministre de l'Ecologie, à propos de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant