Le gouvernement défend El Khomri, prise en défaut sur le CDD

le
1

PARIS, 5 novembre (Reuters) - Le gouvernement a pris la défense de la ministre du Travail, Myriam El Khomri, incapable de dire jeudi combien de fois il est possible de renouveler un contrat à durée déterminée (CDD). Interrogée sur BFM TV et RMC, celle qui occupe le ministère du Travail depuis le 2 septembre a d'abord répondu "trois fois", avant de reconnaître qu'elle ne savait pas. Le gouvernement a annoncé en juin dans son plan "Tout pour l'emploi dans les TPE et les PME" que les CDD seraient désormais renouvelables deux fois au lieu d'une, expliquant que "pour le salarié, ce renouvellement est une opportunité." "Il lui permet d'abord de rester en emploi et de consolider ses chances d'avoir un CDI", précise le plan. Après le conseil des ministres, Myriam El Khomri est revenue s'expliquer sur BFM TV, estimant avoir été piégée par le journaliste qui l'interrogeait. "Jean-Jacques Bourdin avait préparé son coup, il voulait son 'buzz', il a eu son 'buzz'", a-t-elle déclaré. "Est-ce que je dois réciter l'intégralité des articles du Code du travail, (...) ce n'est pas mon rôle. Est-ce que parce que j'ai répondu 'trois' au lieu de 'deux', je suis incompétente ?", s'est-elle interrogée. "La question n'est pas 'Est-ce que j'ai appris le Code du travail par coeur', la question, c'est comment on travaille à réformer notre droit du travail", a-t-elle ajouté. Lors du compte rendu du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a pris sa défense. "Je ne crois pas que la compétence et l'incompétence se mesurent à une réponse sur une question", a-t-il dit. Myriam El Khomri "a toute la confiance du Premier ministre et du gouvernement", a-t-il assuré. La possibilité de renouveler deux fois un CDD a été intégrée à la loi relative au dialogue social et à l'emploi du 17 août 2015 présentée par le prédécesseur de Myriam El Khomri, François Rebsamen. Prié de dire combien de fois il était possible de renouveler un CDD, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a répondu à la sortie du conseil des ministres : "On vient de le modifier, vous le savez bien, vous étiez là quand a on présenté le plan 'Tout pour l'emploi'." (Elizabeth Pineau et Jean-Baptiste Vey, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M586441 le jeudi 5 nov 2015 à 14:37

    et oui, Macron, même s'il ne sait pas plus qu'elle, est nettement plus malin, il ne se laisse pas piéger

Partenaires Taux