Le gouvernement cherche à apaiser la grogne des élus locaux

le
0
Le premier ministre va associer les associations d'élus aux économies qu'il leur impose. Des tensions sont à venir.

Pas moins de huit ministres se sont rendus mardi à Matignon pour rencontrer, sous l'égide de Jean-Marc Ayrault, les représentants des associations du monde local. Il est vrai que la situation est critique. Les élus locaux ne décolèrent pas depuis que le gouvernement a décidé, unilatéralement début février, de baisser de 1,5 milliard d'euros en 2014, et du même montant en 2015, les transferts de l'État aux collectivités. Et ce, alors que l'exécutif impose dans le même temps de nouvelles charges aux communes, départements et région avec la réforme des rythmes scolaires, la hausse des cotisations sociales des agents des collectivités, etc. Une facture estimée à 2 milliards d'euros par an par l'Association des maires de France (AMF). Le «pacte de confiance» promis par François Hollande ressemble à une vaine promesse pour les élus.

Un impôt pou...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant