Le gouvernement, cet expert en reculades

le
0
L'exécutif est adepte de la marche arrière en cas de trop forte contestation. Retour sur quelques cas emblématiques de ces 18 derniers mois. » Taxation de l'épargne : le gouvernement recule

o Les salaires des patrons

«Une loi régulera, voire prohibera certaines pratiques qui nous semblent excessives», assure Pierre Moscovici en juillet 2012, reprenant l'une des promesses de campagne de François Hollande. Dix mois plus tard, le ministre de l'Économie annonce dans Les Échos l'abandon d'un projet de loi spécifique sur la gouvernance d'entreprise. Il préfère s'en remettre au durcissement du code promis par le patronat. «J'ai choisi d'agir dans le dialogue», souligne alors le ministre, après une rencontre avec la présidente du Medef, Laurence Parisot, et le président de l'Association française des entreprises privées (Afep), Pierre Pringuet. Tous deux se sont engagés à recommander aux entreprises la pratique du «say on pay»...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant